"… À long terme, Vaping sera considéré comme un moyen de cesser de fumer et sera accompagné d'un remboursement" (Olivier Véran, rapporteur de la Commission des affaires sociales)

L'OMS fait pression pour une réglementation générale de la vapeur

Le député LREM, Olivier Véran, médecin et rapporteur de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale (et nos lecteurs, voir 18 juin 2019, 28 juin 2017 et 23 mars 2015), a répondu à la JDD.fr le resserrement réglementaire des cigarettes électroniques (cf. procès-verbaux des 18 et 17 septembre).

Au contraire, il soutient que les cigarettes électroniques peuvent au contraire servir la santé publique. Extraits de l'interview.

•• " Nous mélangeons tout sur ce sujet. Aux États-Unis, les décès récents dus à une maladie pulmonaire ne sont pas dus à des émanations de liquides contenant de la nicotine mais de l'huile de THC. Et Vaping Oil est très stupide à cause de l'huile d'horreur des poumons. C’est donc un mauvais usage des cigarettes électroniques qui provoque les risques pour la santé aux États-Unis. En France, la vapeur est mieux surveillée et plus sûre …

•• " Je regarde ce qui se passe ailleurs. On parle beaucoup de pays qui interdisent la vapeur d'eau, mais au Royaume-Uni, il a été promu comme un outil de cessation du tabagisme à la suggestion des autorités de la santé. Par conséquent, je ne considère pas qu'une interdiction de vapotage soit utile.

•• " Bien sûr, il faut laisser du temps à la science avant de pouvoir prendre des décisions politiques, parfois motivées par le poids du lobby mondial du tabac.

•• J'ai été ému par la récente décision duOMS qui a appelé vaping toxique. Dans son rapport, l'organisation assure que le traitement à la vapeur ne peut être recommandé comme outil de cessation et déclare que son évaluation est basée non sur des données scientifiques, mais sur un principe de précaution! Comment était-il possible d'évacuer les médecins, les scientifiques de ce débat?

•• " (…) Le débat est loin d'être stabilisé. Je suppose cependant que Vaping est considéré comme une option de cessation du tabagisme à long terme et est associé à un remboursement., "

Source : www.lemondedutabac.com