Abus de cigarette électronique: toujours victimes du "Bouddha bleu"

Abus de cigarette électronique: toujours victimes du "Bouddha bleu"

Trois adolescents du lycée Jules Ferry à Versailles ont été intoxiqués par une cigarette électronique inhalée dans une nouvelle drogue de synthèse, le "Buddha Blue". Franceinfo il y a dix jours.

Dix-sept adolescents à Caen ont déjà eu de graves problèmes liés à la toxicomanie (voir 29 octobre). Le procureur de Versailles indique que des analyses toxicologiques sont en cours pour confirmer l'usage de drogues de ces étudiants.

•• et Alice Deschenau, Responsable du service des toxicomanies de l’hôpital Paul Guiraud (Paris), donne des explications claires: C'est une utilisation de vapeur dans un cas non prévu avec un produit qui ne répond pas à la norme (…) Ce n'est pas une erreur dangereuse tant que vous achetez des produits conformes aux normes et ne les modifiez pas. Il n'y a pas de risque plus grave qu'une petite irritation de la gorge Ajoutez les

" Ce type de substance comporte deux risques principaux. Le premier est associé à des effets cannabinoïdes, à des réactions neuropsychiatriques (anxiété élevée, hallucinations, voire un délire) ou à un effet lié à la voie d'administration (pulmonaire): certaines substances peuvent provoquer des réactions irritantes et inflammatoires. "

•• Pour le moment, les plaintes de 17 adolescents de Caen étaient différentes. Crampes, vomissements, attaques de panique, hallucinations, mais à priori sans problèmes respiratoires.

Source : www.lemondedutabac.com