Afrique du Sud: la foule du tabac

Afrique du Sud: la foule du tabac

La très récente levée de l'interdiction des ventes de tabac en début de semaine n'est pas une tâche facile (voir 16 août). Rappelons que la mesure a été imposée à cause du Coronavirus (voir 29 mars) et que de nombreuses controverses ont surgi (voir 16 mai).

•• Mais sans surprise, c'était l'agitation des points de vente, immédiatement vidés de leurs réserves restantes. " Les gens ne viennent pas acheter des paquets, mais des cartouches "Pick N Pay Express store", a déclaré le patron à Reuters.

En effet, les incertitudes sanitaires persistent et de nombreux consommateurs craignent un retour à la situation qui conduirait le gouvernement à resserrer les vis et à fermer les magasins de tabac.

•• Fournisseur principal du marché local, CHAUVE SOURIS a annoncé dans les médias la reprise de ses activités, dans l'attente de l'issue de la procédure judiciaire engagée par le groupe.

De même pour le Association indépendante du tabac équitable (Fita), qui représente les intérêts de 7 fabricants locaux et a sa propre procédure (voir 2 mai) pour dissuader les autorités de reconsidérer leur décision. Mais aussi pour garantir les frais engagés dans une procédure validée par la Cour suprême d'appel la semaine dernière.

Cela lui donnerait également un espoir de compensation. Dans le contexte controversé, nous pouvons deviner.

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com