Arabie saoudite: confusion au sujet d'une taxe sur la chicha

Arabie saoudite: confusion au sujet d'une taxe sur la chicha

Une nouvelle taxe, appliquée dans les bars ou les restaurants où vous pouvez fumer la chicha, suscite la controverse sur les réseaux sociaux en Arabie Saoudite où le narguilé est toujours très populaire. La controverse est alimentée par la confusion quant à l’application de cette taxe, indique un message AFP.

•• " Une taxe de 100% est appliquée aux produits du tabac Servi dans des restaurants, indique une décision du ministère des Affaires municipales et rurales publiée par le journal officiel le 11 octobre. L'article précité stipule que cette taxe s'applique "tous les comptes des entreprises qui servent des produits du tabac ".

Contacté par leAFPune source au sein du ministère a confirmé cette information mais n'a pas voulu faire de commentaire à ce sujet.

•• Selon divers cafés et restaurants à chicha où leAFP, la taxe s'appliquerait à toutes les commandes, y compris celles sans conduite d'eau. Certaines institutions ont décidé de ne plus servir la chisha pour éviter la taxe, d'autres de baisser le prix afin que les consommateurs soient moins touchés.

•• Sur les réseaux sociauxLa décision a provoqué une avalanche de critiques, également de la part de ceux qui soutiennent le gouvernement, via la taxe sur les restaurants narguilés. Plusieurs internautes ont placé des photos de factures de restaurant avec un prix final représentant plus du double du montant initial. La nouvelle taxe s’ajoute à la TVA actuelle de 5%.

" En résumé, c’est un moyen indirect d’interdire la chicha sans l’interdire Twitter a amusé un utilisateur avec plus de 81 000 abonnés.

D'autres ont noté le paradoxe de cette décision avec la volonté du pays d'insuffler un nouvel élan à l'économie en attirant les investissements et en s'ouvrant au tourisme dans le cadre du programme de réforme "Vision 2030" visant à diversifier la situation. qui est ultra-dépendante du pétrole. " Supposons que la taxe sur le tabac ait des conséquences positives pour l'environnement et la santé. Est-ce logique que ce soit 100%? Le chroniqueur saoudien Bassam Fatiny s’interroge.

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com