Bar-tabac: interdiction des terrasses chauffées à Rennes … et après?

Bar-tabac: interdiction des terrasses chauffées à Rennes ... et après?

Les terrasses chauffées de Rennes seront interdites à compter du 1er janvier, à la demande expresse de la municipalité.

D'abord pour un problème de santé publique, a expliqué Nathalie Appéré, maire PS de la capitale bretonne, à l'approche des élections municipales. Les gaz de combustion s'accumulent en effet dans les terrasses fermées et chauffées, même si ces terrasses doivent être conformes à la réglementation …

Mais la municipalité invoque principalement cette interdiction, raisons écologiques.

•• Les chauffages auxiliaires de ces terrasses sontémetteurs de CO2 importants : un boucher allumé à l’extérieur pendant huit heures équivaudrait à une décharge de 350 km. L'argument n'est pas une première en Bretagne: à Vannes et à Dinard, les chartes écologiques et esthétiques exigent déjà la suppression de chauffages supplémentaires tels que des barnums d'hiver.

•• TO ParisLes parapluies chauffants sont apparus, comme ailleurs, à la suite du décret Bertrand de 2006, interdisant de fumer dans les lieux publics et les lieux de restauration. La réglementation des terrasses a déjà stipulé que le mode de chauffage ne doit pas générer de polluants gazeux.

Cependant, la ville de Paris avait tenté d'imposer le remplacement des appareils de chauffage à gaz par des appareils électriques. rejeté par le tribunal administratif en 2011.

(voir aussi 23 juillet 2019 et 15 août 2018).

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com