Belgique: grandes saisies coordonnées … dans trois usines clandestines de tabac à chicha

Belgique: grandes saisies coordonnées ... dans trois usines clandestines de tabac à chicha

Nous savons que le tabac à chicha gouverne le marché souterrain. Au moins, nous avons de bonnes raisons à cela. Et nous en avons la confirmation après les attaques. Comme le montre cet excellent travail des douanes belges.

Lors des descentes de police du mardi 12 mai dans les entrepôts de Dilbeek, Forest et Lierde, le service belge des douanes 10,6 tonnes de tabac à chicha, produit illégalement, et 8,5 tonnes de tabac haché ainsi que de nombreuses matières premières. Des équipements de production ont été trouvés sur chaque site.

ABEILLE Dilbeek (ville frontalière de Bruxelles-Capitale), 6,6 tonnes de chicha et 6,8 tonnes de tabac haché ont été saisies. En outre, divers pots de mélange et récipients de glycérine, des emballages vides et une machine à couper le tabac ont été trouvés.

Dans la municipalité de Bruxelles Forêt, 3. des tonnes de narguilé ont été saisies en plus des produits nécessaires à la production tels que la mélasse, les arômes et les emballages.

ABEILLE Treuil (en Flandre orientale), une tonne de tabac à chicha et des stocks de matières premières ont été saisis. Ceux-ci comprenaient 1,7 tonne de tabac haché, cinq conteneurs de glycérine, 1,1 tonne de sucre et des bouteilles vides de nicotine.

Dans le cadre de cette enquête, cinq personnes ont été arrêtées, dont deux de nationalité palestinienne.

Dès 2018, un petit site de production illégale de tabac à chicha a été découvert en Belgique. À l'époque, 290 kilos de tabac à chicha et près de 80 kilos de tabac finement haché ont été confisqués avec diverses machines.

Cela s'ajoute également au démantèlement récent d'une fabrique clandestine de cigarettes (voir 12 mai).

Découvrez aussi notre article sur la machine pour faire soi même les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com