Butts: la Mission Mégots prépare la création de l'éco-organisation

Butts: la Mission Mégots prépare la création de l'éco-organisation

Dans le cadre de la mission d'application de la filière REP (Responsabilité Elargie des Producteurs) aux mégots de cigarettes, la mission Mégots lance un nouvel ensemble de travaux pour introduire des propositions d'opérations que l'éco-organisme pourrait mener pour participer pour résoudre le problème des mégots de cigarettes jetés sur la voie publique.

C'est ce que le Mission de Butt dans un communiqué de presse que nous reprenons complètement.

ORGANISATION DES EXPÉRIENCES PILOTE

Sur les 71 milliards de cigarettes consommées annuellement en France, 29%, soit 21 milliards, sont jetées de manière inappropriée. Pour apporter une réponse positive à ce problème, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire permetd'anticiper l'implantation d'une filière des mégots PWR en France à partir de janvier 2021, prévu pour 2023 dans la directive européenne sur les plastiques à usage unique (SUP).

La mission Mégots organisera dans cette perspective des projets pilotes expérimenteront cet été pour explorer des initiatives de sensibilisation fumeurs avec le bon geste concernant les mégots. Cette étape doit donc déterminer la conception et le déploiement efficace du secteur EPR spécifique.

•• Ces expériences sont menées en collaboration avec une gamme d'acteurs publics et privés engagés dans la résolution d'un problème commun et se dérouleront dans des «zones» points chauds C'est-à-dire des lieux avec un flux important de mégots de cigarettes en raison du rassemblement de nombreux fumeurs (passage, selon le contexte, en bord de mer). Concrètement, ces expériences permettront:

inventer et concevoir des dispositifs innovants en termes de sensibilisation les fumeurs, en travaillant à la fois sur les messages et sur les modalités de leur diffusion (présentoirs, poussoirs, panneaux, etc.) équipement (paniers, éteignoirs, cendriers de poche, etc.);

de prototype, tester et combiner ces différents appareils sur le terrain pour mesurer leur impact avant et après leur déploiement;

tout observer comportement tabagique ;

facilité retour d'information.

•• À cette fin, trois zones des expériences ont été sélectionnées:

le Gare Saint-Lazare, avec la mise à disposition de moyens matériels par la SNCF et la coopération des responsables de la gare;

De arrêts des transports publics dans la ville de Lyon, le SYTRAL, l'autorité organisatrice des transports et Keolis Lyon, l'opérateur du réseau;

De Plages de la côte atlantique, avec la participation des communautés locales de Lacanau, Biscarrosse et Le Porge.

•• Parallèlement à ces opérations, la mission Mégots prépare avec la Confédération des tabacs diverses expérimentations locales, pour impliquer les tabacs dans la structuration du secteur REP dans lequel ils ont leur place (voir 9 juillet 2020).

Dans la même veine, études complémentaires celles menées par la mission Mégots ces derniers mois seront exécutées et affinera les différents résultats. L'un d'eux essaiera déterminer les lieux de consommation de cigarettes, la proportion de cigarettes consommées dans chacun de ces lieux, notamment ceux qui sont mal jetés, et le comportement des fumeurs.

Ainsi, les données de cette étude devraient consolider les enseignements tirés des expérimentations, qui serviront dans un premier temps à alimenter le dossier de demande d'accréditation de l'éco-organisme dont la validation doit être faite par le gouvernement avant le 31 décembre 2020 Ils faciliteront ensuite un accompagnement efficace des partenaires et acteurs de terrain dans les missions à conduire par l'éco-organisation.

UN SECTEUR IMPLIQUÉ QUI PLACE LA CONCERTATION AU CŒUR DE LA DÉMARCHE

Dans l'attente du décret portant création du secteur et en vue de développer une coopération régulière entre les acteurs institutionnels concernés, la mission Mégots a nouveau cycle de conversation, traduit par l'entreprise en mai d'une première " Comité de préfiguration institutionnelle & # 39;.

Ce comité rassemble des membres de la Mission Mégots, des associations de collectivités locales, des associations et organisations associées à l'écosystème des mégots de cigarettes et des opérateurs (dont la Confédération des tabacs, éditeur) et constitue un lieu d'échanges pour mieux comprendre préparer les mégots. Il se concentrera en particulier surorganiser le déploiement du futur secteur et préparer d'éventuels partenariats institutionnels nationaux / locaux une fois l'éco-organisation opérationnelle.

Ce comité, qui a présenté les objectifs de la mission Mégots et les différents travaux en cours (dépôt, coûts et fonctionnement du secteur, organisation générale, etc.), se réunira à plusieurs reprises d'ici la fin de l'année. l'année pour faire le point sur les progrès du secteur. (Voir 17 février et 29 janvier 2020, 19 décembre 2019).

Source : www.lemondedutabac.com