Coronavirus / France: les premières réactions des vapoteurs

Belgique: monopole du tabac et de la vapeur?

Avec la transition vers le niveau 3 et la fermeture de tous les magasins non essentiels, les magasins de vape fermés et les magasins de tabac ouverts. Comment va réagir le secteur des magasins spécialisés?

Analyse de notre collègue Poste de vapotage (Extraits).

•• ••. Jean Moiroud, Président du Fivape (Fédération interprofessionnelle de la Vape / voir 27 janvier), a annoncé qu'il était possible de contacter le ministre de la Santé pour un

•• ••. Le S2IV (Union interprofessionnelle des indépendants de la vape / voir 7 janvier) explique sur sa page Facebook: " tous les efforts pour demander une extension de la liste des entreprises qui peuvent continuer à fonctionner "Et approché le Fivape, Aiduce et Sovape pour" mener une action commune dans ce sens ""

•• ••. Certains professionnels du vapotage l'ont déjà souligné refuserait de baisser le rideauce lundi, citant la directive européenne sur le tabac (TPD), qui les a forcés à figurer sur la liste des produits du tabac associés. D'autres refusent déjà d'exposer leurs salariés au moindre risque face à l'épidémie ou d'engager des poursuites.

De nombreux professionnels de l'industrie – certains d'entre eux regroupés en groupes de discussion – sont réticents à dire que la fermeture entraînerait un risque pour leurs clients de recommencer à fumer, ce que certains médecins considèrent comme un facteur aggravant.

•• ••. Les propriétaires de magasins physiques ont annoncé qu'ils offriraient un service de livraison à leurs clients locaux lundi, tandis que leurs installations resteraient fermées au public.

Source : www.lemondedutabac.com