Côte-d'Or: quand les gendarmes ne font pas l'argent contre un petit commerçant

Côte-d'Or: quand les gendarmes ne font pas l'argent contre un petit commerçant

Un habitant d'un petit village bourguignon situé près de Seurre (à 20 km de Beaune) est soupçonné d'avoir effectué un aller-retour au Luxembourg une fois par mois pour charger de grandes quantités de cigarettes avant de les revendre.

Cet homme de 32 ans est placé en détention provisoire et libéré par le procureur le 2 septembre. Il a déjà reçu une amende de 1 000 euros, rapporte-t-il. Le bien public.

•• Tout a commencé avec l'information livré aux gendarmes de la brigade de Seurre … Un habitant de ce petit village faisait un drôle de petit manège une fois par mois avec un véhicule utilitaire. Celui à son retour semblait chargé de tabac.

•• L'effet de delicto flagrante a eu lieu dans la nuit du 6 au 7 avril, des gendarmes – en fait plusieurs équipes – le long de l’A36, entre Mulhouse et Beaune.

Le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie de Beaune (Psig), la brigade départementale du renseignement et des enquêtes judiciaires (BDRIJ) et l'équipe d'intervention rapide (ERI) se trouvaient également sur place.

•• A une heure du matin, on voit le véhicule sur le chemin du retour et l'ERI le force à s'arrêter. Les quinze gendarmes l'attendaient sur place, puis se sont emparés … 239 pots de tabac à rouler, 64 cartouches et 17 paquets de tabac à rouler.

Le court voyage devait être rentable.

Découvrez aussi notre article sur la machine à tuber électrique

Source : www.lemondedutabac.com