Douane Nord: "Nous avons des résultats de 30 à 40%" (Simon Decressac, directeur régional)

Douane Nord: "Nous avons des résultats de 30 à 40%" (Simon Decressac, directeur régional)

Dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 septembre, 700 cartouches de cigarettes ont été retrouvées dans des voitures de l'A22 à Halluin-Rekkem (frontière belge) et de l'A2 à Maubeuge et à Cambrai.

Depuis le début de l'année, le niveau d'activité des douanes régionales a déjà atteint celui de 2018: 60 tonnes saisies contre 64 l'an dernier.

" Nous avons des résultats allant de 30 à 40% Explique dans La voix du nord, Simon Decressac, directeur des douanes du nord (sauf Dunkirk), qui décrit aujourd'hui le combat de ses agents contre la montée de la contrebande.

Les chiens avec des sacoches remplies de tabac traversent la frontière franco-belge: c’était une technique populaire des trafiquants du Nord au 19ème siècle. Car si le mode a bien sûr changé, cette fraude ne s’est jamais réellement arrêtée.

•• le profil les fraudeurs est mauvais alternativement : " tout le monde va au crime organisé, qui sont maintenant des trafiquants de drogue ".

Pour les particuliers, il s'agit souvent d'un achat légal en Belgique ou au Luxembourg, mais un dépassement des quatre cartouches risque de rentrer en France. Le trafic de fourmis, dans une plus ou moins grande mesure.

Les équipes structurées, pour leur part, proviennent principalement des pays de l'Est (voir lettre du 23 octobre 2018). Les produits, certains contrefaits, alimentent la région et le reste du pays. Nombre d'entre eux se rendent également en Grande-Bretagne (voir du 10 septembre 2019).

•• Le couple 700 douanes régionales en uniforme, assistés par des scanners et des chiens détectant le tabac et essayant de contrôler le flux: sur les autoroutes, à plusieurs passages frontaliers, dans les ports, dans les trains et les autocars ou à l'aéroport de Lesquin, où les vols du Maghreb sont fortement surveillés. Enfin, chèques d'entreprise (supermarchés, conduites d'eau …), qui vendent parfois des cigarettes séparément, ont augmenté.

•• Difficile à contrôler, le entreprise sur internet est également dans le viseur, avec une cellule aval Cyber ​​Customs nationale, les colis peuvent être inspectés dans des centres de courrier ou de courrier tels que Petite-Forêt, Lesquin et Arras. Un réseau du territoire avec ses frontières. " Nous ne prétendons pas tout voir "Reconnaît Simon Decressac," loin de là ".

•• " Cette économie souterraine se développe de mois en mois "répond Patrick Falewee (Président de la Confédération des magasins de tabac du Nord et vice-président de la Confédération), " il nous déstabilise alors que nous souffrons déjà de la hausse des prixNous sommes passés de 3500 tabacs en 2003 dans la région (Nord Pas-de-Calais, Aisne, Ardennes et Somme) à 2200 aujourd'hui. Le nord, avec la frontière belge, est particulièrement touché ".

La solution doit être européennePatrick Falewee déclare: " La France est seule dans sa politique anti-tabac. Une directive européenne est nécessaire pour harmoniser les prix. Dans l’intervalle, il se félicite de la volonté du gouvernement de rompre avec le Fonds de transformation : " nous avons rarement autant entendu parler d'un gouvernement. "

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarette

Source : www.lemondedutabac.com