Espagne: moitié policier, moitié passeur

Espagne: moitié policier, moitié passeur | Le monde du tabac

 

Contre toutes les tentations suggérant une augmentation de la contrebande de tabac dans la région … cette garde civile a dû craquer (cf. des 26 février 2019 et 26 décembre 2018).

Quoi qu’il en soit, ces jours-ci, un garde civil andalou s’est présenté devant le tribunal de Séville pour simuler les documents nécessaires à une perquisition… qu’il souhaitait faire fonctionner pour son propre compte.

En fait, à la suite d’un pourboire, lui et un complice se sont rendus dans un bar de Mairena del Aljarafe (ouest de Séville) pour chercher des produits de contrebande. Avec un mandat façonné par sa préoccupation.

Il découvre un grand nombre de clients au bar sur place, puis décide de reporter sa très mauvaise recherche. Suffisamment de temps pour dévoiler l’action de contrefaçon de documents menée par des collègues qui ont découvert qu’il avait également volé des chasubles et des pancartes portant l’inscription « Guardia Civil ». C’est évidemment un vrai passeur pour le compte de ses complices.

Ce policier / contrebandier a besoin de 4 ans et 6 mois de prison.

Source : www.lemondedutabac.com

Laisser un commentaire