Europe: en vue d'une nouvelle directive tabac

Europe: en vue d'une nouvelle directive tabac

Il y a de la vie après la dissolution.

C’est pourquoi nous ne devons pas perdre de vue certains délais fixés depuis un certain temps. Tels que celui d'une future directive européenne sur le tabac: TPD (directive sur les produits du tabac) 3.

•• La Commission européenne bat son plein période "d'évaluation" de la directive actuelle et son rapport devraient être publiés dans environ un an, peut-être même avant.

On saura alors sur quoi portent ses recommandations, qui auront forcément un impact sur les produits du tabac mais aussi sur le vapotage: simples mises à jour ou revue complète. La première est tout aussi importante que la deuxième option, le diable se cache en détail à Bruxelles.

•• C'est pourquoi il est important de suivre toutes les initiatives et étapes qui se déroulent aujourd'hui dans le paysage de l'exécutif européen.

Comme cette consultation publique lancée le 4 février par le commissaire européen à la santé, Stella Kyriakides (voir 11 septembre 2019), sur le " Plan européen contre le cancer "Il s'agit en fait d'une double consultation.

A. première consultation, qui a duré 4 semaines, s'est terminée le 3 mars. Il s'agissait de définir la "feuille de route", un document stratégique sur les grandes orientations, à partir des éléments fournis par les décideurs ou experts en santé politique. Une feuille de route.

Sans surprise, le tabac est l'un des objectifs les plus fréquemment cités dans toutes les réponses, avec une priorité: 55 fois contre 384 contributions.

Le deuxième consultation le public est plus large. Les associations sont appelées à participer, y compris les citoyens ordinaires. En raison de la crise du virus corona, le service de santé et de sécurité alimentaire de la Commission européenne a prolongé le délai jusqu'au jeudi 21 mai.

•• Espérons que les réponses à cette consultation nous permettront de sortir des sentiers battus pour souligner que l'expérience de ces dernières années en Europe prône clairement une meilleure reconnaissance du vapotage et d'autres produits moins nocifs l'un des outils efficaces de lutte antitabac. Au lieu de s'appuyer sur l'instrument fiscal.

•• Sur les "sentiers battus", la feuille de route du Plan européen contre le cancer précise déjà: " le plan pourrait tenir compte du rôle crucial de la fiscalité dans la réduction de la consommation d'alcool et de tabac, en particulier pour décourager les jeunes de fumer et de consommer de l'alcool "

Cette recommandation est confirmée " … sans faire mention des réflexions de politique publique pour encourager l'usage du vapotage chez les fumeurs ", a déclaré un expert sur le fonctionnement des institutions européennes. L'intérêt pour cette consultation publique se poursuivra donc jusqu'au 21 mai.

Découvrez aussi notre article sur la machine à tuber électrique

Source : www.lemondedutabac.com