France Vapotage: "Plus de moyens d'informer les consommateurs"

Vapotage: "Nous pouvons remettre en question les pratiques de commercialisation du passé pour les jeunes" (Jérôme Duffieux, Traditab)

Dans la première édition de diamant A partir de cette année 2020 (voir 6 janvier 2020) Vincent Durieux peut faire le point sur les activités de France Vapotage, dont il est le président, et sur l'actualité de la vape dans notre pays (voir 8 novembre et 8 octobre 2019). extraits:

•• Sur le marché : " La croissance à long terme reste solide, même si l'impact de la crise américaine a été réel ces derniers mois (…). Cependant, un certain nombre de déclarations rassurantes ont été faites à la fois par des professionnels en France et par les autorités, ou par la communauté scientifique.

Cependant, le message doit toujours être transmis aux consommateurs afin qu'ils n'utilisent pas de produits vapeur vendus en dehors des réseaux officiels (…) La e-cigarette reste donc un produit porteur que de plus en plus de Français adoptent: Dans notre pays il y a déjà plus de 3 millions de vapoteurs (…) »

•• Sur une nécessaire évolution de la réglementation en France : " De nos jours, le cadre réglementaire ne semble pas adapté aux produits de vapotage. Certains liquides, car ils contiennent de la nicotine, sont à juste titre soumis à un cadre extrêmement strict, mais au risque d'être associés aux produits du tabac (…). D'autres produits, en revanche, ne sont pas soumis à de telles obligations réglementaires qui, avec un comportement inapproprié, posent un risque potentiel pour la qualité de certains liquides. "

•• Sur demande auprès du secteur public : " Nous en demandons un pleine appréciation du secteur:

Assurer la sécurité des consommateurs en créant un cadre juridique commun à tous les produits à vapeur (…)
offrir davantage de possibilités d'informer les consommateurs sur les bonnes pratiques de vapotage et de communiquer avec les consommateurs potentiels, c'est-à-dire les fumeurs adultes;
Promouvoir l'élaboration d'une politique de santé publique qui reconnaît véritablement la valeur des vapeurs dans le cadre d'une stratégie de réduction des risques et l'intègre dans ses campagnes officielles de lutte contre la prévalence du tabac. "

Source : www.lemondedutabac.com