Grenoble: les différentes sources d'approvisionnement du marché local de la contrebande

Grenoble: les différentes sources d'approvisionnement du marché local de la contrebande

A Grenoble, des marchands de cigarettes de contrebande ont également leur place … Place Saint-Bruno, où ils se promènent avec plusieurs stands proches ou des bars, tenant un petit sac en plastique.

Cet endroit accueille non seulement le marché populaire connu de tous les habitants de Grenoble. C'est également le principal point de vente des cigarettes de contrebande de l'agglomération. Vue d'ensemble de Dauphiné.

Ici, les vendeurs malins évitent de marcher avec trop de marchandises, mais leur trafic est presque visible et connu de tous les habitués du lieu.

•• Selon un huissier de justice, la vente de cigarettes de contrebande est un phénomène qui "… irréfutable a explosé en deux ans, surtout dans le quartier Saint-Bruno "Un autre explique que la revente de tabac est parfois appliquée dans les grands distributeurs d'agglomérations.

" Certains anciens auteurs s'occupent aussi des villes Note la même source, " c'est un trafic protaan dont la portée est difficile à comprendre car il est également très présent sur les réseaux sociaux et la messagerie instantanée cryptée. "

•• Et le paquet de cigarettes de contrebande vaut entre cinq et six euros. " La majorité de ces cigarettes proviennent du Maghreb et plus particulièrement de l'Algérie, où ils sont achetés dans le commerce pour deux à trois euros Déclare un bon connaisseur du marché parallèle local.

Le 11 septembre dernier, lors d'un contrôle de péage à Chatuzange-le-Goubet (Drôme), sur l'autoroute Valence-Grenoble, les douaniers de la division grenobloise ont intercepté un Algérien d'un certain âge. Il a immédiatement déclaré deux boîtes de cigarettes qu'il avait achetées en Algérie pour son usage personnel.

Au cours de la perquisition, les officiers de la brigade de garde nationale ont finalement découvert – cachés dans la console centrale, dans les passages de roue, dans le compartiment moteur – 85 cartouches. Cigarettes destinées à alimenter le marché souterrain de Grenoble.

•• Plus que l'arrestation ponctuelle de vendeurs sournois, les douaniers de Grenoble tentent aujourd'hui trafic en amont. En interceptant le transport de la marchandise. " Nous contrôlons de plus en plus flux de courrier "Note Thibault Schneider, responsable de la division de Grenoble.

En ce qui concerne transport routier du Maghreb, d’Andorre et du Benelux, elles semblent aussi être très utilisées: qu’il s’agisse de commerce de fourmis (géré par des individus qui mettent du "beurre dans les épinards") ou de groupes locaux plus structurés, travaillent avec des véhicules de reconnaissance, un peu comme le transport de drogues.

Selon les mêmes sources, les flux internationaux contrôlés par les grands groupes criminels albanais et italiens sont plus difficiles à comprendre: lorsque ces organisations procèdent à la contrebande de tabac, elles le font avec des palettes entières dissimulées dans des conteneurs arrivant par fret.

Voir aussi du 5 octobre.

Voir aussi notre article sur les tubes pour faire les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com