Inde: l'OMS soutient l'interdiction de la vape

Inde: l'OMS soutient l'interdiction de la vape

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a félicité l’Inde, qui vient d’annoncer l’interdiction des cigarettes électroniques (cf. lundi 18 septembre), transmet un message AFP.

Dans un tweet, le bureau de l’OMS pour l’Asie du Sud-Est a noté que l’Inde était le sixième pays de la région d'interdire les cigarettes électroniques après la Corée du Nord, le Népal, le Sri Lanka, la Thaïlande et le Timor oriental.

•• Le milliardaire Michael Bloomberg a félicité le Premier ministre Narendra Modi pour " reconnaître cette épidémie et mettre la santé des citoyens au premier plan "(Voir lieutenant 11 septembre).

•• Mercredi, en accordant une attention particulière aux impératifs sanitaires, le gouvernement indien a annoncé l'interdiction de la production, de l'importation, de l'exportation, du transport, du stockage et de la vente de cigarettes électroniques. Une première infraction est punie d'une peine d'un an d'emprisonnement et / ou de 100 000 roupies (1 270 euros) d'amende pouvant aller jusqu'à trois ans et / ou de 500 000 roupies (6 300 euros) en cas de récidive.

•• La vente d'autres produits liés au tabac reste légale en Inde.

L'Inde est également le troisième producteur mondial de tabac, derrière la Chine et le Brésil, et ses agriculteurs constituent un électorat important pour les partis politiques. L'Inde a exporté pour environ 1 milliard de euros de tabac vers une centaine de pays en 2017-2018.

Le gouvernement a également des parts substantielles, directement ou indirectement, dans des compagnies de tabac telles que ITC, l'une des plus grandes compagnies de tabac du pays, indique le message.

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarette

Source : www.lemondedutabac.com