La cigarette électronique est de plus en plus utilisée pour cesser de fumer (Santé publique France)

La cigarette électronique est de plus en plus utilisée pour cesser de fumer (Santé publique France)

Selon Public Health France, la cigarette électronique, dont les effets sur la santé sont encore mal compris, est de plus en plus utilisée comme outil de sevrage tabagiqueAFP,

" Parmi les aides au sevrage tabagique (patch et autres produits de remplacement de la nicotine, Ed), la cigarette électronique est le plus souvent utilisée par les fumeurs pour arrêter de fumer. « Soulagé François BourdillonDirecteur général de la Régie de la santé, dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac (voir la journée de ce jour).

" Cette utilisation fait partie d'une stratégie d'atténuation des risques depuis plusieurs années. Ajoutez M. Bourdillon.

•• Le département de la santé s'appuie sur les chiffres de son baromètre de la santé, une enquête qu’elle effectue régulièrement par téléphone.

Ces données " souligner pour la première fois l'augmentation de l'utilisation de cigarettes électroniques Selon M. Bourdillon.

•• Donc, en 2018, 3,8% des adultes âgés de 18 à 75 ans déclarent consommer quotidiennement la cigarette électronique. Une augmentation significative par rapport à 2017, où cette part n'était que de 2,7%. Dans le même temps, la part des fumeurs quotidiens de tabac est passée de 26,9% des adultes en 2017 à 25,4% en 2018.

" La cigarette électronique attire les fumeurs depuis son lancement au début des années 2010 Selon BEH.

•• Parmi les adultes qui fument du tabac quotidiennement, huit ont essayé dix cigarettes électroniques. Inversement, seuls 6% de ceux qui n'ont jamais fumé du tabac ont déjà essayé de vapoter et il est extrêmement rare qu'un vapoter n'ait jamais fumé.

Enfin plus que 40% des Vapers quotidiens fument également tous les jours (et 10% occasionnellement). Près de la moitié (48,8%) sont d'anciens fumeurs.

•• Au-delà de l'usage quotidien, tous les indicateurs de la cigarette électronique sont en augmentation. " de manière significative ».

En 2018 Près de 35% des 18 à 75 ans ont déjà essayé la cigarette électroniquecontre 33% l’année précédente. Plus de 5% l'ont utilisé pendant l'enquête, contre moins de 4% en 2017 (…)

•• Plusieurs études publiées ces dernières années concluent que les cigarettes électroniques émettant de la nicotine ne commencent pas à fumer, comme certains le craignent.

Source : www.lemondedutabac.com

Laisser un commentaire