Lille: ajout léger pour l'épicier, récidiviste, revente de tabac

Lille: ajout léger pour l'épicier, récidiviste, revente de tabac

Le 8 juillet 2018, à deux heures du matin … contrôle des marchandises dans un magasin de nuit à Lille. Le patron explique dès le début, il vend du bon tabac à chicha et des cigarettes: les noctambules, la demande est forte, il n'a pas pu résister …

•• Le jeudi 4 juillet, l'épicier n'est même pas venu dans la 8ème salle correctionnelle où il a été jugé pour vente frauduleuse de tabac dans le commerce de détail.

Il aurait aussi pu apparaître car il avait un employé noir dans son magasin, la nuit du chèque: " c'est un ami qui m'aide Il avait assuré les inspecteurs.

•• Trop, c'est trop pour le procureur. Le magistrat se souvient que c'était l'épicier vérifié trois fois – entre mai et juillet 2018 – et il a toujours vendu du tabac, rapporte la presse locale. Pour sa part, le président a un casier judiciaire.

Le procureur a donc requis quatre mois de prison et 2 000 euros d'amende. Le tribunal suivra partiellement et condamnera l'épicier – absent – quatre mois de prison et ramenersuper jusqu'à 1500 euros.

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com