L'insécurité des tabacs: "un coup de tabac au trafic de cigarettes" (Le Parisien / Aujourd'hui en France)

Logistique tabac: vol important d'un camion Logista près de Lyon

La fermeture des frontières a épuisé le marché de la contrebande et du tabac et suscité l'appétit des criminels qui sont toujours intéressés par les cigarettes, selon une analyse de la Parisien / Aujourd'hui en France à partir de ce 26 mai, nous reprenons.

•• Pour preuve, la récente vol d'une camionnette de livraison de tabac à la sortie du DRD de Lyon-Mions (voir 12 mai): " le coup d'État a été bien monté. Nous pensons que ce sont des gens qui savent comment participer au vol et qui sont habitués à voler des marchandises »Fournit une source proche du fichier.

Dès le 6 mai, dans le même secteur, un camion Logista avait échappé à une attaque en forçant les voleurs à bloquer la route: " cela fait plusieurs années que nous avons eu un vol à main armée de transporteurs de tabac dans la région lyonnaise " souffle une source proche de l'enquête. & # 39; Ceci témoigne de l'intérêt croissant des criminels pour les cigarettes, et probablement en raison de l'emprisonnement "

•• "Les petits commerçants qui rapportent des centaines de cartouches d'Espagne ou les grands contrebandiers qui importent des contenants entiers de cigarettes contrefaites des pays de l'Est ou du Maghreb ont plus difficile d'introduire le produit sur le territoire »Notes a gendarmerie de haut rang" trouver du tabac sur le marché noir devient donc plus difficile … "

•• Les magasins de tabac ont vu une augmentation relative des ventes de tabac depuis le début de l'enceinte de confinement. " Cela montre que les Français habitués à acheter leurs cigarettes sur des marchés parallèles ne les trouvent plus. pensée Philippe Coy. Et à cause de cette pénurie du marché noir, certains criminels tentent d'en profiter.

Au cours du mois d'avril, conscients de la valeur du tabac pendant cette période, cinq criminels ont lancé le vols buralistes en Bouches-du-Rhône, Vaucluse ou Gard (voir 29 avril). Au total, ils ont volé plus de 500 boîtes de cigarettes, vendues au tiers du prix légal.

" Ils ont pu les vendre très rapidement. C'est une bonne illustration de la demande et de la difficulté des vendeurs illégaux à s'approvisionner. Assure un parent du fichier. Ces criminels " ciblant uniquement le tabac. Ils ont attaqué des entreprises à l'ouverture, alors que les bureaux de tabac disposaient encore d'un stock important. Ils n'étaient pas intéressés par la boîte ou les jeux de grattage, seulement les boîtes de cigarettes "

•• Une fois l'équipe arrêtée, les vols restent en France tous les jours, même s'ils sont souvent l'œuvre de petits méchants sans carapace. Selon Le Parisienau moins du 20 au 26 avril onze bureaux de tabac ont été attaqués. Et plus d'une centaine de vols ont eu lieu dans les magasins locaux du 16 mars au 3 mai, selon une source proche du dossier.

" Il faut également tenir compte du fait que les bureaux de tabac étaient pratiquement les seuls ouverts Un chercheur tempéré. " Ce sont plus de possibilités de vol que le travail de groupes criminels ciblant spécifiquement le tabac. Et les marchands de tabac avaient de grandes fournitures à voler. "

•• Si les chiffres ne sont pas fixes, le Mudetaf a "remarqué une vague de réclamations liées à des introductions par effraction ou des tentatives depuis l'incarcération", assure Philippe Coy. " Nous avons des régions comme la Loire-Atlantique où l'augmentation du cambriolage serait de 30% par rapport à l'année dernière '', Assure le patron des bureaux de tabac, qui a contacté le ministère de l'Intérieur.

Le même phénomène se produit en Drôme ou en Ardèche: " Les voleurs ne partent qu'à chaque fois avec du tabac, ce qui devrait être facile à jeter à ce stade. "

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com