Lorsqu'un membre pose des questions spécifiques sur le fonds anti-tabac

Lorsqu'un membre pose des questions spécifiques sur le fonds anti-tabac

Certes, il ne s'agit que d'une question écrite, mais le ministre de la Santé devra y répondre un jour. D'une certaine manière.

Le député en question est Jean-Luc Reitzer (député AE du Haut-Rhin). Et sa curiosité va au Fonds pour la toxicomanie (voir du 17 novembre 2018).

Il rappelle que lors de la création du Fonds pour la lutte antitabac en 2017 (voir Règlement du 30 juin 2018), sa mission a été étendue à la lutte contre la dépendance aux substances psychoactives dans le cadre du programme PLFSS 2019.

Et Jean-Luc Reitzer veut connaître le rendement attendu pour 2019 de chacune des taxes à utiliser pour financer le fonds: taxe de vente des vendeurs de tabac, amendes pour consommation de cannabis, augmentation des taxes sur l'alcool dans les territoires d'outre-mer.

En même temps, il s’enquit de la destination de Montants collectés par type de substance: tabac, cannabis, alcools.

Source : www.lemondedutabac.com

Laisser un commentaire