"Mais il y en a partout !: La sincérité d'un chef de chicha

"Mais il y en a partout !: La sincérité d'un chef de chicha

Le 8 octobre, le responsable d'un bar à chicha à Reims a été convoqué devant le tribunal pénal pour répondre de la détention illégale de narguilé de tabac.

Il a été contrôlé à deux reprises – en 2016 et 2018 – par les autorités douanières en possession de vingt kilos de tabac à chicha qu'il avait stockés dans une cellule voisine de sa société.

•• À l'audience, il n'a pas nié qu'il ne savait pas qu'il s'agissait d'une violation: "… mais Ça ne me dérangeait pas tellement parce que différents magasins en ont ". A la question du représentant des douanes qui lui a demandé d'où venait le tabac, il a répondu avec une certaine franchise:" mais il y a madame partout; nous l'offrons même dans les bars des réseaux sociaux. "

•• À l’issue des délibérations, le gestionnaire s’est vu infliger une amende de 6 000 EUR (la douane a demandé 7 200 EUR). Voir les procès-verbaux des 25 et 23 septembre et 6 août.

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com