Marseille: avec les six membres de la nouvelle brigade contre les croupiers … "c'est comme nettoyer la mer avec une cuillère"

Marseille: avec les six membres de la nouvelle brigade contre les croupiers ... "c'est comme nettoyer la mer avec une cuillère"

À la fin de Marseille, une nouvelle brigade a été créée à la fin du mois de mai par le commissaire de la division dans les districts du Nord, Patrick Longuet, qui se bat exclusivement contre la contrebande.

Les six membres ne sont pas seulement intéressés par la partie visible des ventes de rue, mais veulent également se retrouver au cœur des organisations derrière le trafic. Ils comptent également sur la prochaine sanction des acheteurs (voir du 29 novembre 2018). Un envoyé spécial de JDD / Journal du dimanche suivi leur travail. Extraits de son rapport, publié le 11 août.

•• Ça commence comme un thriller. Le 8 août au Parking du marché aux puces du 15ème arrondissementAu cœur des quartiers nord, la vitrine d'un salon au gris impeccable s'abaisse et laisse apparaître une femme blonde.

Elle remit une facture de 50 euros à un garçon aux cheveux bruns, en short et à rabats, qui lui donna un motif Marlboro. L'échange a duré quelques secondes.

•• Quelques mètres plus loin, dans ce qui semble être une file pour un "tour" de cigarettes illégales, Le brigadier général Stéphane Touquet et sa collègue Nadègene manquez pas un battement dans leur voiture banalisée.

Après des heures cachées, des contrôles et des arrêts en cascade, aucun coin de ce gigantesque souk ne leur est étranger. Les quelque 100 vendeurs qui se relaient ici jour et nuit, & # 39; nous les connaissons tous par leur surnom "Déclare Nadège," il y a Shark, Teddy, et lui, Tail-of-Horse, il a été arrêté hier … "

•• Les six membres de la brigade veulent certainement ennuyer les revendeurs avec "une stratégie d'intimidation" pour "nettoyer" ce supermarché de la contrebande. Mais ce qu’ils recherchent surtout, c’est monter les organisations laisser tomber les têtes. Comme pour le trafic de drogue, les groupes sont très bien organisés: " Il y a le vendeur, le chouf (gardien), la baby-sitter "Explique la commissaire Longuet.

Tout au long de la semaine, les collègues de Stéphane Touquet transforment ce qu’ils appellent un grossiste qui transporte la marchandise. Parce qu'il doit y avoir des conséquences juridiques, la police doit faire face à un crime flagrant.

•• Parfois, ils ont l’impression "de vider la mer Méditerranée avec une cuillère ". " À partir d'un modèle trouvé avec lui, vous pouvez prendre un homme en garde à vue " détaille Stéphane Touquet, " mais dans certains cas, nous avons à peine fini de taper la procédure que l'homme est déjà sorti ".

Alors que le prix d'un paquet de tabac devrait atteindre 10 euros en 2020, le marché parallèle se développe, attirant JDD. " Aujourd'hui, un paquet de puces Marlboro vaut 5 euros; il y a quelques années, il était à 3,50 euros "Dit le brigadier général.

•• Dans le sous-sol du commissariat de la Division Nord, entre armes de guerre et cannabis, se trouve la montagne de saisies de la nouvelle brigade depuis sa création, il y a trois mois: 12 000 colis illégaux de Marlboro, L & M, légende américaine …

Une bonne partie provient d'une recherche effectuée dans un appartement du 15ème arrondissement début juillet: 250 cartouches (vendues Marseille 50 euros l'unité, 13 euros achetées en Algérie) et 900 plaquettes de médicaments anxiolytiques.

•• Dans une pièce du rez-de-chaussée, un vendeur en short est rouge vif et perdu, criant en boucle qu'il n'est "pas un abruti". Drogues contenant des drogues de contrebande, ce sans-papiers est en détention. Il vient d'être arrêté un sac plein de cartouches en provenance d'Algérie.

La plupart d'entre eux sont légalement produits dans les usines Philip Morris avant d'entrer illégalement en France, généralement par le port de Marseille. Soit avec les milliers de passagers qui accostent chaque jour – tellement à embarquer avec des cartouches que les douanes ont du mal à tout vérifier – soit à travers des containers pleins de tabac, le JDD.

•• " Le profil typique du petit vendeur Dit le brigadier général, " c'est un Algérien de Constantine, clandestinement. Il a entre 17 et 30 ans et s'est enfui à la base de la misère sociale de son pays. En arrivant ici, il est facile d'être un vendeur de cigarettes ".

La contrebande est aussi une affaire de misère: " quand on leur demande, ils ont tous le même rêve: se faire écrire, se marier, avoir des enfants ".

•• Sur proposition des deux députés du LREM, Alexandra Louis (Bouches-du-Rhône) et Elise Fajgeles (Paris) une décision doit être prise en marge de la loi sur la justice confirme au bureau du ministre de la Justice, de punir les acheteurs de cigarettes de contrebande avec un crime de second ordre (35 euros).

" Nous pouvons voir qu'il ne suffit pas de punir les vendeurs Explique Alexandra Louis, qui est également avocate " ils sont condamnés à une amende et généralement insolvables. En revanche, pas d'acheteurs, pas de vendeurs "(Voir du 25 novembre 2018).

(Voir également les arrêtés des 27 et 13 mai 2019 et des 25 janvier 2019 et 4 octobre 2018)

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarette

Source : www.lemondedutabac.com