Mégots: un "mangeur" ​​de champignons testé lors d'un festival … il fallait y penser

Mégots: un "mangeur" ​​de champignons testé lors d'un festival ... il fallait y penser

À Charleville-Mézières, le festival Cabaret Vert – qui devrait accueillir 100 000 spectateurs du 22 au 25 août – teste pour la première fois un tout nouveau procédé en provenance de Belgique: un champignon qui mange des mégots de cigarettes, rapporte le journal France Blue Ardennes.

L'idée vient de la tête deAudrey Speyer, designer français basé à Bruxelles, qui s’intéresse au potentiel digestif des champignons depuis trois ans. Super, semble-t-il.

•• Avec sa start-up Purifungi, Audrey a tout d’abord mis au point des techniques d’assainissement des sols dans les friches industrielles ou les terrains de jeux pour enfants.

Elle a ensuite conçu un cendrier en forme de champignon qui lui a valu le "hackathon" au festival de Dour en Belgique le 11 juillet.

•• En particulier, la cigarette est déposée dans une litière de paille, de copeaux, de bois, de carton qui sert de lieu de croissance pour les champignons. En deux semaines, le mycélium (la racine du champignon) se développe et recouvre la fiole. Les enzymes le digèrent. Le ballon a disparu en deux mois.

Il en résulte un type de résine pouvant être récupéré. Ce nouveau matériau peut être utilisé comme un bloc de construction. Il peut être remplacé par du cuir ou même du plastique. Une autre importance supposée de ce matériau: en le décomposant dans son jardin, on améliorerait la qualité du sol.

•• Gardez à l'esprit que je suis le culCe gaspillage pose le plus de problèmes aux équipes du festival. Jusqu'à présent, les mégots de cigarettes collectés étaient donnés à la déchetterie de Charleville-Mézières.

" Nous cherchions à recycler les mégots de cigarettes, mais il y a encore peu d'initiatives. Il y a MeGo! à Brest, mais c'est loin et envoyer des kilos de mégots à Brest, c'est compliqué Explique France Blue Ardennes Jean Perrissin, responsable du développement durable du festival.

•• Les organisateurs ont l'intention de développer des cultures de champignons dans les Ardennes au lieu d'éliminer finalement toutes les extrémités de milliers de spectateurs. Il est vrai que le festival Green Cabaret ne manque pas l’occasion de développer des promotions locales.

Non loin des champignons qui mangent les mégots seront également là tasses qui se transforment en fleurs

Découvrez aussi notre article sur la machine à tuber électrique

Source : www.lemondedutabac.com