Mulhouse: ces violations … "par naïveté" … de contrebandiers.

Mulhouse: ces violations ... "par naïveté" ... de contrebandiers.

Le lundi 23 septembre, deux hommes ont comparu devant le tribunal de Mulhouse pour avoir tenté de commercialiser 100 et 288 kilos de tabac à chicha lors de deux voyages en 2015.

L'affaire avait déjà été jugée en 2018 en l'absence des accusés. Là c'était un jugement en opposition: en leur présence.

•• Lors de la première inspection douanière, la déclaration impliquait quatre paquets d’essence de fleurs, alors que c’était le cas. 100 kilos de tabac à chicha de Dubaïle président a rappelé. Le transporteur, l'un des accusés, a toujours déclaré qu'il ne savait pas ce qu'il y avait dans son véhicule et a prétendu "avoir commis un crime naïf".

•• Le deuxième défendeur, un ami du premier, a été impliqué dans le deuxième contrôle, où la déclaration en douane indiquait qu’il s’agissait cette fois-ci de paraffine. La commande portait le numéro Siret de l’une des sociétés de prothèses dentaires qu’il dirigeait. " Je ne comprends pas ce que je fais dans ce cas Dit-il quand même.

•• Aucune excuse selon la douane, d’autant plus que les échanges par SMS l’ont démontré 500 kilos pourraient être importés en très peu de temps et qu’une lettre de transport aérien fabriquée à Dubaï à partir du produit donnait le numéro de compte client de ladite société de prothèses.

Le directeur a été condamné à quatre mois de prison et à une amende de 39 744 EUR. Le courrier a été condamné à quatre mois de prison pour son casier judiciaire et à une amende de 13 800 euros.

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com