Nice: retour de Dubaï … du tabac bon marché mais une conviction coûteuse

Nice: retour de Dubaï ... du tabac bon marché mais une conviction coûteuse

Le pari était grand. Très grand Trop grand

Dimanche 4 août, tous les 22 heures, à l'aéroport de Nice-Côte-d & Azur: un frère et une soeur, âgés respectivement de 26 et 22 ans, viennent de Dubaï avec leur père, tous trois de nationalité algérienne.

C'est un bagage un peu chargé: cinq valises, six sacs, deux sacs en plastique, tous remplis à ras bord: du moins c'est beaucoup pour des vacances simples. Et ainsi l'attention des douanes a été attirée.

•• Le père préfère s'égarer et laisser ses enfants aux mains des douanes et de la police des frontières. Qui détermine rapidement le "surplus de bagage net": 185 kilos de tabac à chicha, 286 paquets de cigarettes Marlboro et 80 téléphones Samsung, selon Var Matin.

•• Le frère et la soeur se sont immédiatement rendus au tribunal de Nice le 8 août. Déclaration des défendeurs: ces marchandises "devaient être livrées à Marseille". Mais le tabac était "en route pour l'Algérie" (sic). Un chemin pour le moins surprenant, a noté le président du tribunal.

•• Et nous apprenons que la sœur, une étudiante, n’est pas à sa première mission. est: elle admet qu'elle a déjà transporté des cigarettes deux fois.

Trader, le frère rapporte ses revenus: " 1000 à 2000 euros par mois "." Si nous gagnons 1 000 à 2 000 euros, comment pouvons-nous passer des vacances à Dubaï et installer 80 téléphones? Demanda le président. " Un taux de change favorable ". Une réponse qui n’a pas été très bien reçue.

•• Verdict: neuf mois pour une personne et l’autre. Et 56 000 euros d’amendes douanières.

Source : www.lemondedutabac.com