Paris: 52 parcs et jardins "sans tabac"

Paris: 52 parcs et jardins "sans tabac"

Un peu moins d'un an après une première interdiction, testée dans six espaces verts (voir du 7 juillet 2018), la ville de Paris étend le "non-fumeur" à 52 parcs et jardins répartis dans la majeure partie de la capitale.

En définitive, les violations seront punies d’une amende de 38 euros.

À l'exception notable du parc Georges-Brassens (15ème), des espaces verts annoncés «sans fumée» dans dix jours, principalement des petites places, sont annoncés Le parisien. Ils représenteront 10% du total des espaces verts de la capitale (à l'exception du bois de Vincennes et de Boulogne).

•• " Ils étaient sélectionné par les mairies à qui le maire de Paris a proposé d'étendre les expériences de l'année dernière "Dit au service de Pénélope Komitès, adjointe chargée des espaces verts. Deux quartiers (le 1er et le 7e) n’ont pas d’espace vert sans tabac.

•• Même si l’arrangement "jardins non-fumeurs" – décidé pour des raisons de santé publique dans la lutte contre le fléau des mégots de cigarettes – est tout sauf complet, ce sera un série de mesures anti-tabac depuis longtemps:

l'interdiction de fumer dans les terrains de jeux pour enfants en vigueur (voir Lt du 6 août 2015)
la verbalisation des mégots de cigarettes (68 euros / voir arrêté du 12 septembre 2016)
ou bien l’étiquetage, le 18 mai, de 18 "rues sans mégots" (une par district sauf les 1 et 9 / voir du 16 mai 2019) où pas moins de 66 000 mégots de cigarettes ont été collectés en une journée.

•• Dans les prochains jardins sans fumée, allumer une cigarette sera désormais punissable PV à 38 euros. Mais les agents de la Ville n'iront pas immédiatement à la verbalisation. La lutte contre le tabagisme passera d’abord par des campagnes de sensibilisation, avec distribution de tracts ou de zakasbakken.

Source : www.lemondedutabac.com

Laisser un commentaire