Perpignan: l'épicier jonglé entre trafic de drogue et trafic de cigarettes

Perpignan: l'épicier jonglé entre trafic de drogue et trafic de cigarettes

Une nouvelle opération conjointe de contrôle des commerces et des bars a été réalisée le 22 janvier par la police du BAC, la Brigade canine et le service d'intervention du Bas-Vernet de Perpignan: le sixième arrondissement le plus pauvre de France.

Leur effraction dans un supermarché a surpris le directeur avec deux clients fumant un joint dans l'arrière-boutique. Un premier contrôle rapide a permis à la police de détecter la présence dans le petit commerce de grosses sommes d'argent en plus du non-respect de diverses règles administratives.

•• La recherche minutieuse a ensuite permis de découvrir, cachés dans des bidons à double fond, 296 grammes d'herbe de cannabis, 243 grammes de résine de cannabis, 12 grammes de cocaïne – le tout conditionné en doses séparées – ainsi que 1500 euros.

Sans surprise trois boîtes de cigarettes d'origine étrangère ont également été saisis.

•• L'enquête confiée à la Brigade des stupéfiants a par la suite confirmé l'existence d'un trafic de drogue, mais aussi de tabac, au sein de l'établissement. Le directeur du supermarché, inconnu de la police, aurait confirmé qu'il était engagé dans ce commerce illégal depuis novembre 2019.

Les deux hommes arrêtés seront convoqués au tribunal correctionnel de Perpignan le 30 avril. (Voir aussi le 9 novembre 2019).

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarette

Source : www.lemondedutabac.com