Rapport Public Health England: quelles leçons pour la France? (France Vapotage)

Rapport Public Health England: quelles leçons pour la France? (France Vapotage)

En particulier, la sixième édition du rapport récemment publié par Public Health England sur le vapotage montre qu'un nombre croissant de fumeurs au Royaume-Uni trouvent que le vapotage est plus nocif que le tabac.

Après France vapotage (Voir le 8 janvier 2020) Un communiqué de presse que nous publions ci-dessous déclare: "Il est Une opinion erronée qui contredit l'opinion de nombreux experts qui concluent que l'utilisation de produits vapeur à base de nicotine réglementés est sans doute beaucoup moins nocive que la consommation de tabac inflammable ""

•• ••. "" France Vapotage souligne que ce point est extrêmement préoccupant. Il souscrit aux conclusions de l'enquête que notre association a réalisée en novembre dernier (voir 8 novembre 2019) Cela a montré à quel point l'opinion publique française était également désorientée: près des 3/4 des Français de l'époque pensaient que le vapotage était aussi risqué, sinon plus, que l'usage du tabac..

•• ••. "Le rapport PHE parle également Quelques points au centre de nos attentes et préoccupations, en particulier ceux liés à la Protection des mineurs et la nécessité d'en créer un Régulation individuelle adaptée à tous les e-liquides Consommateurs calmes et sécurisés.

•• ••. «A la lecture de ce rapport, France Vapotage demande:

. La France réactive le groupe de travail Vaping dirigé par la DG Santéafin de rassembler autorités, experts et experts dans un dialogue ouvert et constructif. Il permettrait des mises à jour régulières sur les questions liées au développement de la consommation de vapeur et des études scientifiques disponibles.

. Les autorités françaises neutralisent la perception erronée du vapotage, car la cigarette électronique a montré son efficacité dans la baisse de la prévalence du tabagisme (un taux de 15% au Royaume-Uni qui a pris une mesure proactive pour saisir l'opportunité historique, contre plus de 25% en France).

Source : www.lemondedutabac.com