Saint-Etienne: l'arrestation mouvementée d'un tabac de rue

Saint-Etienne: l'arrestation mouvementée d'un tabac de rue

C'est ce qu'on appelle faire pression.

La police stéphanoise a déjà arrêté 3 vendeurs de rue de cigarettes la semaine dernière: à 3 moments différents de la journée, dans le centre-ville (voir 6 mai).

•• Rebelote, ce Mercredi 6 mai, en fin d'après-midi, toujours au centre. La police a vu un jeune homme offrir des cigarettes aux passants.

Après avoir vu les fonctionnaires, le vendeur est parti parce qu'il se cachait dans une épicerie à proximité. Mais le marchand lui a alors demandé une explication quand il a vu le fugitif essayer de se cacher derrière ses planches. Avant de lui ordonner de sortir.

Un ordre pas au goût de son interlocuteur qui a commencé à le frapper.

•• Il n'en demeure pas moins que les agents sont intervenus à temps. Pas sans effort (bousculade, crachats). Cela n'est pas passé inaperçu dans la zone où une petite foule, que le commerçant prônait, a commencé à se former (ceci, pendant la période d'incarcération …).

La police a dû le demander renforts pour éviter de glisser.

•• Le vendeur de rue, qui a été immédiatement placé en garde à vue, était toujours en garde à vue le jeudi 7 mai.

La procédure engagée contre lui comprenait les charges suivantes: vente de tabac dans la rue; violence contre le commerçant et la police; non-respect de l'incarcération; présence irrégulière sur le territoire français. Boîte pleine.

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com