Seine-et-Marne: escaliers dans le trafic de cigarettes normal, en banlieue

Seine-et-Marne: escaliers dans le trafic de cigarettes normal, en banlieue

Le "Mois sans tabac" ne calme pas l'excitation des trafiquants d'êtres humains. La hausse de prix du 1er novembre, encore moins. Surtout quand les contacts se font via Internet.

Cela donne toute la valeur au vote à l'Assemblée nationale cette semaine, permettant ainsi aux douanes de mieux enquêter sur le commerce en ligne (voir 14 novembre).

Le jeudi 14 novembre, au début de l'après-midi, les policiers de la brigade anti-crime ont vu un petit groupe entouré d'une voiture et de deux services publics, près d'une place publique. Torcy (Seine et Marne).

•• Il est même apparu qu'après avoir contacté Snapchat, un acheteur de trente ans – résidant à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne, à 35 kilomètres) – est venu une boîte avec 50 boîtes de cigarettes. Après avoir donné, en échange, un paquet de 1500 euros.

Dans le fourgon Fiat Scudo vendeur vraisemblablement – un résident de Torcy âgé de 26 ans, la police a pensé 21 boîtes chacun composé de trente cartouches. Il avait également 2 900 euros en sa possession.

•• Fait intéressant: la procédure engagée fera en sorte que l'acheteur comparaisse devant le procureur dans le cadre d'un plaidoyer de culpabilité (apparition avec reconnaissance préalable de sentiments de culpabilité).

Le vendeur présumé nie son implication et doit être évalué immédiatement cette semaine. Un autre suspect, un vendeur à priori, a fui l'utilité d'un client. Trois autres acheteurs de Champs-sur-Marne et de Torcy ont été arrêtés en marge. Enfin, un témoin sera appelé plus tard qui est également intervenu pendant l'interpellation.

Découvrez aussi notre article sur la machine à tuber électrique

Source : www.lemondedutabac.com