Sommet de la Vape: Tous les détails de la troisième édition … avec l'ancien directeur du DGS

Vapoteur E-cigarette

Les inscriptions s'ouvriront et le programme du sommet sur le vape organisé par Sovape (voir le 17 juin) sera présenté le lundi 14 octobre à Paris.

Ce Sommet de la Vape vise à changer les perspectives du secteur en créant un espace unique pour les bourses en France, impliquant toutes les parties prenantes. Sauf les marchands de tabac et l'industrie du tabac (au moins officiellement).

À la suite d’une introduction au principe de réduction des risques dans le domaine du tabagisme, le programme d’intervention examinera le niveau de connaissance des risques et innovations individuels et collectifs déclenchés par le vapotage.

DEMAIN (8H30)

•• Ouverture: Sébastien Beziau (Vice-président Sovape) et Jean-Pierre Couteron (Porte-parole de la Fédération des toxicomanies)

•• Conférence Introduction: " Principe de précaution et réduction des risques dans le contexte de la vape, analyse de la résistance des décideurs »: Professeur Benoît Vallet, conseiller principal à la Cour des comptes, ancien directeur de la DGS.

•• La vapeur réduit-elle les risques?

" Quels risques au niveau individuel? Quelle est la réduction du risque au niveau individuel pour le fumeur qui passe la vape? »: Jacques Le Houezec (scientifique, expert en tabac et formateur); Dr. Lion Shahab (conférencier, professeur associé de psychologie de la santé, University College London).

" Quels risques au niveau collectif? La crainte de renormalisation du tabagisme est-elle confirmée par des données épidémiologiques? Vape envoie-t-il des jeunes à fumer au centre des préoccupations? Dr. Leonie Brose (chargée de cours au King's College de Londres, membre de Cancer Research UK); Le professeur David Levy (professeur à l'Université de Georgetown / Washington DC); Stanislas Spilka (Directeur du Centre d’enquêtes et d’analyses statistiques de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies)

Après-midi (14h)

•• Un nouveau moyen de sortir du tabagisme

" La vape, un innovateur: la vape, ni tabac ni médicament, est un produit de consommation au service de l’atténuation des risques, qui nécessite des approches novatrices en matière de production, de communication et de soutien des fumeurs. "

Le professeur Dautzenberg (pneumologue); Antoine Deutsch (responsable de projet à l'unité de prévention de l'Institut national du cancer); Louise Ross (ancienne directrice de Stop Smoking Service à Leicester, Royaume-Uni)

•• Table ronde: Plusieurs approches pour arrêter de fumer

" En tant que moyen préféré des Français pour arrêter de fumer, le Vape ouvre une nouvelle voie pour sortir du tabagisme, avec de nombreuses nouvelles façons de le faire. ».

Dr. Marion Adler (médecin et spécialiste du tabac à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart); Brice Lepoutre (fondateur du premier forum francophone sur les cigarettes électroniques, fondateur et ancien président d'Aiduce); Marion Mourgues (experte en tabac, chargée de mission santé publique à l'Institut du cancer de Montpellier); Nathalie Rogeboz (Magasins spécialisés dans les produits à la vapeur)

•• Conclusion: Nathalie Dunand (présidente de Sovape)

Inscription: www.sommet-vape.fr

Source : www.lemondedutabac.com

Laisser un commentaire