Traçabilité: "Cela nous permet de multiplier et de cibler les contrôles …" (Rodolphe Gintz)

Traçabilité: "Cela nous permet de multiplier et de cibler les contrôles ..." (Rodolphe Gintz)

Le système de traçabilité du tabac, qui a été officiellement mis en place dans toute l’Europe hier (voir du 20 mai), est appelé par Le Parisien / Aujourd'hui en France dans l'édition de ce jour.

•• D'abord interrogé, le président des buralistes. " Ce n'est pas le cas ne suffira pas à freiner le marché en forte croissance du tabac parallèle "chérie Philippe Coy qui préconise d'autres mesures: " nous devons commencer par l'harmonisation européenne en ce qui concerne les droits sur le tabac. Et j'espère que la future assemblée européenne interdira le transport du tabac par des particuliers entre pays ".

•• " Nous ne pourrons pas tout vérifier, surtout pas tout ce qui vient d'Algérie, d'Andorre … "Nous nous souvenons Seita.

•• " Les serveurs responsables de la collecte des données de traçabilité ne sont pas complètement indépendants des compagnies de tabac qui les ont choisies, contrairement aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé. "demande instamment Emmanuelle Béguinot, directeur du CNCT.

•• Mais la vie quotidienne revient aussi aux caractéristiques de l'appareil. " Il est important que nous disposions de nouveaux outils technologiques pour lutter contre ceux qui proposent des produits de contrefaçon et de contrebande meilleur marché. "analyse Rodolphe GintzDirecteur des douanes.

" Cela nous permet de multiplier les contrôles et de les cibler grâce à l'intelligence artificielle qui travaillera sur les données collectées. ". Ce système est financé par l'industrie et devrait faire l'objet d'évaluations détaillées par le ministère des Douanes à partir de 2020.

•• Ces outils?

une code spécifique à chaque paquet, publiée par l’Imprimerie Nationale (voir les éditions du 9 mars et du 24 avril): " Bercy nous a choisis comme spécialiste indépendant de l'organisation et de l'identité "L'imprimerie nationale a évolué." un algorithme avec lequel des centaines de millions de codes uniques peuvent être délivrés chaque année pour l'impression sur des colis ". Cet identifiant est matérialisé par une suite alphanumérique ou un code QR.

L'autre est un vignette qui ferme l'ouverture du paquet et servira à contrôler l'origine. Il est produit par des entités sélectionnées par les fabricants de tabac et validées par la Commission européenne, qui en a refusé plusieurs, selon les usages. La Seita, par exemple, a confié cette mission à l'imprimerie nationale allemande, rapporte le journal.

Source : www.lemondedutabac.com

Laisser un commentaire