Traçabilité: combien cela coûte-t-il à Landewyck?

Traçabilité: combien cela coûte-t-il à Landewyck?

Tous les coûts liés à la mise en œuvre de la traçabilité des cigarettes et du tabac à rouler (voir loi du 20 mai) sont à la charge des fabricants. Oui mais combien?

Un morceau de voile se lève avec des informations publiées dans la presse luxembourgeoise.

•• Ainsi, le fabricant luxembourgeois Heintz van Landewyck a dû adapter ses outils de production dans ses usines du Grand-Duché, de Trèves, d'Allemagne et de Hongrie.

" Cela représente un investissement de plus de 10 millions d'euros et les coûts d'administration sont devenus plus compliqués. Sans parler des coûts récurrents liés à l’achat des codes de la société Incert, qui nous les génère électroniquement, environ 300 000 euros par an pour 350 millions de paquets. A expliqué, à Les essentiels, Charles Lemmer, Country Manager Luxembourg et France.

•• La réglementation a également des conséquences pour les grossistes. " Nous devons scanner les produits achetés, le refaire s'il y a une migration vers un autre entrepôt et enfin quand ils arrivent chez les détaillants »Complet Francis Lemal, patron de La tabathèque qui gère trois sites de stockage.

Le professionnel est équipé d'un nouveau logiciel permettant de partager des données sur une plateforme européenne. " Il en coûte environ 20 000 euros, dont environ la moitié est remboursée par l'Europe. Mais il y a aussi les coûts informatiques pour l'interface et les indirects, car il fallait travailler sur le sujet … "Conclut Francis Lemal.

Source : www.lemondedutabac.com

Laisser un commentaire