Val-de-Marne: démantèlement d'un réseau de cigarettes de contrebande … avec 250 clients / jour

Toulouse: un paquet de deux vendu en cachette

En fin d'après-midi du mardi 21 janvier, une opération policière a permis de démanteler une contrebande bien structurée de cigarettes de contrebande qui circulait à plein régime depuis décembre à Choisy-le-Roi. Le "patron" et deux vendeurs ont été arrêtés.

•• Agacé par la file d'attente d'un vendeur de rue, les habitants ont appelé la police. De 10h à 22h, les clients se précipitent pour profiter du prix imbattable de 5 euros par colis.

Vient de n'importe où, du quartier ou après avoir utilisé le RER, selon une source policière. Et le & # 39; vendeur du jour & # 39; se plaçait généralement devant des magasins très fréquentés, comme un boucher ou un boulanger.

•• La brigade anti-criminalité de Choisy ou la brigade de contact territoriale proclamait régulièrement le vendeur. " Mais bon, si on s'arrête avec deux cartouches en main, un pauvre homme a payé une misère, on sait que ce n'est pas ce qui va changer les choses "Détails d'un policier Le Parisien" l'ensemble du réseau a dû être démantelé. "

•• Grâce à la surveillance, le responsable du réseau – un habitant de Choisy de 41 ans – s'est retrouvé coincé. Dans un & # 39; appartement de soins & # 39; les chercheurs ont saisi la totalité du stock: près de 2 300 packs de Marlboro, 2 500 capsules de médicaments et 1 500 euros en espèces.

De quoi nourrir cette entreprise qui gagnait environ 250 clients par jour. Quant aux deux concessionnaires, ce sont deux étrangers en situation irrégulière.

Les cigarettes de contrebande auraient été achetées en Espagne. Le bénéfice pour l'organisateur était d'environ 1500 euros par jour.

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com