Vaping: le gros problème de l'information du public et des fumeurs

Vapotage: question des autorités sanitaires françaises ... (Le Parisien)

J'en ai assez de la désinformation ou des mauvaises informations.

L'attention est attirée sur le fait que la qualité de l'information du public, en particulier des fumeurs, est d'une importance fondamentale pour le développement du vapotage et pour une meilleure compréhension de son intérêt par les autorités.

le dernier Baromètre Vapotage France – à partir d'échantillons représentatifs de la population adulte et du vapoteur (voir 25 et 18 mai) – nous en dit un peu plus sur le niveau d'information des Français.

•• Avez-vous l'impression d'être bien ou mal informé sur la cigarette électronique?(Population française)

• • Très mal informé: 21%
• • Légèrement mal informé: 36%
• • Assez bien informé: 34%
• • Très bien informé: 9%

•• ••. Pour chacun des acteurs suivants, dites-nous si vous leur "faites confiance" pour obtenir des informations fiables sur la cigarette électronique

population adulte la population adulte fume

• • Votre médecin: 85% 80%
• • Vos proches en
Général: 58% 65%
• • Autorités: 40% 39%
• • Autres vapoteurs: 39% 58%
• • La presse: 27% 30%
• • Internet / réseaux sociaux: 19% 26%

Source : www.lemondedutabac.com