Vapotage: "Je me sens en sécurité avec mon Vapo" (Olivier Faure)

Vapotage: "Je me sens en sécurité avec mon Vapo" (Olivier Faure)

Le premier secrétaire du PS et du Parlement de Seine-et-Marne est un fort consommateur de cigarettes électroniques. Dans le dernier numéro du supplément M de la mondeOlivier Faure rend compte de sa "dépendance" liée à des enquêtes menées aux États-Unis et aux interdictions que nous connaissons (voir 28, 25, 18 et 17 septembre).

" À Ivry, dans le nouveau siège du parti socialiste, mon bureau est complètement vitré. Ce jeudi matin, Soraya, chargé de la communication, a accroché sur l'un des murs le "One" de Paris le 19 septembre: "Le vapotage sous haute surveillance". Je pense qu’elle me crie: «Tu as vu, tu as vu, non, je n’ai pas lu, alors je le regarde.

Et la première chose qui me vient à l’esprit est la suivante: «C’est ça, nous sommes menacés». Quand je dis «nous», je veux dire tous ceux qui ont arrêté de fumer comme moi.

•• " Dès qu'il y a des informations alarmantes sur la cigarette électronique, j'ai le privilège d'avoir un entourage pour me l'envoyer. Ce sont mes points de vue. Je me dis qu'ils s'occupent de gens qui préfèrent me garder en vie.

Mais pour être honnête, je me sens en sécurité avec mon vaporisateur. Parce que je sais d'où je viens: J'étais un très grand fumeur, Et je sais que je ne serai probablement jamais guérie: je resterai un grand fumeur jusqu'à la fin de ma vie. À 13 ans, j'ai commencé très tôt. Je me suis arrêté une fois.

•• " Ensuite, j'ai pensé que je pourrais me réguler si je prenais une cigarette de temps en temps. Erreur. Je suis rentré. Mais me voilà père de quatre enfants, c’est du sport! Je veux rester en forme pour elle, et à ce rythme, la plus jeune sur le vélo serait bientôt après moi.

puis, Il y a trois ans, j'ai acheté mon premier vaporetto, C'était une vraie bouée de secours. J'ai finalement pu me rendre au cœur en reprenant mon souffle.

•• " Je dis encore qu'elle a nombreux avantages et si elle réussit à avoir beaucoup de gros fumeurs comme moi, tant mieux.

Pour lutter contre ce fléau du tabac, elle reste un allié immense. A ce moment, je lui ai même dit Marisol Tourainequand elle était ministre de la Santé, François Hollande. Mais attention, je ne suis pas le Dupond Moretti la Vaporette!

•• " Je veux m'arrêter dans un monde idéal. Mes parents, mes amis, mes collègues pensent que je suis dépendant du vaporisateur. Vous avez tort: ​​je suis toujours obsédé par le tabagisme.

"Je viens de changer de jouet, je ne fais jamais deux pas sans savoir où est ma cigarette électronique, j'ai une suite qui fait en sorte que ce ne soit pas sur les photos, que ce soit lors de mes entretiens, de mes discours est rangé … alors je laisse mes proches me confisquer, mais attention, ils savent que c'est une mission dangereuse, vous ne pouvez ni la casser ni la perdre … ».

Source : www.lemondedutabac.com