Vapotage: "Les acteurs du secteur montent au créneau" (AFP)

Vapotage: "Des dizaines de millions d'Américains sont vapoteurs ..." (Bertrand Dautzenberg / Le Figaro)

Préoccupés par la "confusion" du public au sujet du nombre de victimes aux États-Unis, les acteurs de l'industrie et les toxicomanes s'emploient à défendre la cigarette électronique en tant que moyen sûr et efficace de cesser de fumer. pour annoncer un envoi AFP signé Paul Ricard.

" Vape est un outil efficace d'atténuation des risques Plaidée pr Benoit Vallet, ancien directeur général de la santé (numéro 2 du ministère), lundi sur le podium du sommet de la vape à Paris (voir le 15 octobre).

•• Organisé par le club SovapeCet événement est devenu particulièrement important en raison de la mystérieuse épidémie aux États-Unis qui a coûté la vie à 26 morts et 1 300 patients atteints de cancer du poumon (voir 13, 12 et 11 octobre).

" Le pire, c’est que cela cause le doute « assuréAFP Sébastien Roux, Directeur général d’une autre structure sectorielle, le Crivapequi organise Jeudi à Paris une table ronde séparée,

•• Dans trois quarts des cas, des patients américains ont consommé leur cigarette électronique THC, la substance psychoactive du cannabis, est souvent achetée illégalement. Les causes exactes de l'épidémie ne sont pas encore connues.

Depuis son lancement cet été, Pro-vaping tente de différencier les situations française et américaine. " Le marché américain est beaucoup moins réglementé. Ici on ne peut rien mettre dans un liquide M. Roux a déclaré: "Il est difficile de dissiper les préoccupations du public", soupire les acteurs de l'industrie.

Selon un sondage BVA fabriqué en septembre pour Sovape, 3 Français sur 5 pensent que cuire à la vapeur est au moins aussi dangereux que fumercontrairement au consensus scientifique.

•• avec 1,8 million de quotidiens et 820 millions d’euros de chiffre d’affaires, la France est ce que 3ème marché mondial e-cigarette aux États-Unis et au Royaume-Uni, selon une étude de Xerfi en 2018.

Mais à cause de l'épidémie américaine, les magasins français " Le chiffre d'affaires moyen a diminué de 20 à 30%. Dit Sovape. " En septembre, toutefois, les ventes de tabac sont demeurées pratiquement inchangées. Si cela est confirmé, cela montrera que la vape est tellement vilifiée que les gens continuent à fumer "Alerté par leAFP le pneumologue Bertrand Dautzenberg, un autre orateur au sommet de Vape (…)

•• " Brûler tue, désinformation également "Son de son côté Jacques Le Houezec, Spécialiste de la toxicomanie et ancien président de Sovape. " La fumée de tabac est un mélange complexe contenant 7 000 composés et 69 substances cancérogènes. Il continue

Les vapeurs consistent en l'inhalation de vapeurs, qui sont produites par chauffage et non par combustion. Ce liquide contient principalement de la nicotine et est fortement dépendant, mais n'est pas cancérigène. Pour cette raison, les médecins estiment que les vapeurs, lorsque nous fumons, sont moins nocives que les cigarettes.

•• Néanmoins, ces derniers mois, les appels sont devenus de plus en plus prudents avec le réexamen des cigarettes électroniques vendues depuis le milieu des années 2000 (…)

Le célèbre magazine britannique Le lancetElle vient de publier un éditorial rigoureux qui assimile la santé publique aux vapeurs et aux cigarettes.

" Les fabricants de cigarettes électroniques et certains experts en santé publique y voient un outil de sevrage et une alternative plus sûre aux cigarettes. Cependant, ces affirmations ne sont étayées que par quelques preuves « juge Le lancet,

•• Ces incertitudes expliquent pourquoi le ministère de la Santé, comme l’OMS, n’absorbe pas les fumées de son arsenal afin d’empêcher de fumer (augmentation des prix, correctifs et interventions chirurgicales). Mois sans tabac ", Qui commence le 1er novembre), continueraAFP,

Dans le même temps, les autorités sanitaires françaises estiment qu'entre 2010 et 2017, 700 000 fumeurs ont cessé de fumer chaque jour à l'aide de la cigarette électronique.

Benoit Vallet voir là le paradoxe d'un principe de précaution opposé à une méthode d'atténuation des risques ».

Source : www.lemondedutabac.com