Vapotage: "Stop aux fausses nouvelles et aux malentendus sur le vapotage" (France Vapotage)

Vapotage: "Stop aux fausses nouvelles et aux malentendus sur le vapotage" (France Vapotage)

"" Des "mauvaises nouvelles", des interprétations erronées et des associations sur le vapotage circulent régulièrement. Cette semaine, un documentaire intitulé Smokeless Cloper – La nicotine revisitée, diffusé aux heures de grande écoute sur Arte, ajoute à la confusion. », Regrette France Vapotage (voir 26 mai et 31 mars 2020) dans un communiqué que nous retirons.

France vaping S'inquiète des ramifications de cette désinformation pour les plus de 3 millions de vapoteurs français, pour les fumeurs actuels à la recherche d'une alternative fiable à leur pratique du tabac, pour les acteurs professionnels du secteur et, plus généralement, pour les politiques publiques de santé dans la lutte contre la prévalence du tabagisme.

•• Plus de fausses références

• L'étude largement publiée du Dr. Glantz (présenté dans la documentation Arte), qui affirmait un lien fort entre le vapotage et la crise cardiaque, a été retiré du Journal of American Heart Association (JAHA) 8 mois après sa publication. Cela faisait suite aux plaintes de plusieurs chercheurs concernant la méthodologie utilisée dans l'étude. Dr. Glantz aurait en fait utilisé des personnes de son échantillon qui avaient eu une crise cardiaque avant de vapoter pour confirmer le lien entre la crise cardiaque et la vapeur (voir 24 février 2020).

• • De même la référence à Drames apparus aux États-Unis à l'été 2019 (Cas de pneumonie liés au vapotage-PAV ou E-cigarette ou vapotage, utilisation du produit associée à une lésion pulmonaire – EVALI) fait du lit une fusion sans fondement avec la pratique actuelle de la vapeur. Or, c'était justement une pratique inappropriée de cigarettes électroniques qui utilisait des produits inadaptés voire illégaux (huile de THC et notamment acétate de vitamine E) et qui ne sont pas inclus dans les e-liquides vendus en France. (voir 23 décembre 2019).

•• Se référer à des études scientifiques disponibles, indépendantes et réputées

• • Selon l'état actuel des connaissances scientifiques, le vapotage est sans aucun doute moins nocif que le tabagisme. Certes, des études complémentaires, notamment des études épidémiologiques avec de grandes cohortes, doivent être menées pour clarifier les effets des vapeurs sur la santé des consommateurs et de leur environnement, notamment à long terme. Mais Le vapotage reste une pratique alternative à la consommation de tabac qui doit être encouragée dans le cadre d'une stratégie de réduction des risques.

Afin de :
• selon les études scientifiques sous-jacentes Santé publique Angleterrela vapeur de la cigarette électronique contient 95% moins de substances nocives que la fumée de la cigarette de tabac.
• leAcadémie nationale de médecine invite les fumeurs à ne pas hésiter et à passer à la vape.

• • Cet été, une équipe de chercheurs indépendants de la métropole lilloise a publié une étude comparative de la composition chimique des aérosols du tabac chauffé, des cigarettes électroniques et des cigarettes conventionnelles et de leurs effets toxiques sur les cellules épithéliales bronchiques humaines BEAS-2B.

Les résultats sont définitifs, la vape contient:
• • 99,9% moins de composés carbonylés que la fumée de tabac
• • 99% moins d'hydrocarbures aromatiques polycycliques – HAP que la fumée de tabac.

Ce sont principalement ces composés qui se forment lorsque le tabac est brûlé qui font du tabac un produit cancérigène avéré. La vapeur n'en produit pratiquement pas.

• Autre exemple: les conclusions du rapport des toxicologues commandé par le gouvernement britannique et publié en septembre 2020 sont claires et sans appel:
• L'exposition des vapeurs au propylène glycol et à la glycérine végétale est prise en compte "Petit souci".
• Le vapotage est susceptible d'être associé à une réduction du risque global des effets nocifs du tabagisme sur le corps.

Ils renforcent la politique de santé du gouvernement britannique dans la lutte contre la prévalence du tabagisme, dans laquelle le vapotage joue un rôle aux côtés d'autres solutions pour réduire ou arrêter le tabagisme.

•• ••. France vaping vous rappelle que la cigarette électronique est l'outil le plus efficace pour réduire ou arrêter de fumer et le plus couramment utilisé de fumeurs.

Face aux amalgames et mensonges qui inquiètent profondément les consommateurs actuels, et au risque réel que certains fumeurs se détournent du vapotage au profit du tabac à la recherche de solutions, France Vapotage renouvelle sa demande aux autorités:

• • Lancer de nouvelles études sur l'utilisation et la pratique de la cigarette électronique et ses éventuelles conséquences à long terme sur la santé;

• • Lancer des campagnes de sensibilisation du public cigarettes électroniques chez les fumeurs adultes et campagnes d'information du public sur le vapotage et son utilisation auprès des consommateurs.

Source : www.lemondedutabac.com

  • Electrolux Plaque vitroceramique ELECTROLUX EHF6547IW1
    Bandeau de commandes Frontal - Commandes individuelles - Fonction pause Stop &Go - Fonction "indicateur temps écoulé - Témoins individuels de chaleur résiduelle - Plaque vitro blanche - Installation facilitée Optifix - Grâce aux commandes frontales proposées sur cette plaque Electrolux, vous pouvez activer