Yvelines: arrêtés et condamnés … ces faux vendeurs de cigarettes sur Snapchat

Yvelines: démantèlement d'un trafic de cigarettes sur Snapchat

Personne ne manquait à l'audience de la 8ème chambre correctionnelle de Versailles, ce mardi 14 janvier.

Trois jeunes hommes, originaires de la ville, nous ne sommes pas exactement dans les «banlieues chaudes», tentaient de vendre des cigarettes sur Snapchat: pas moins de 1400 paquets (voir 19 août 2019).

Les auditions ont révélé que le trio d'étudiants venait de se retrouver dans un embouteillage.

•• Le premier avait acheté des cigarettes en carton " à un ami du quartier Jussieu, à Versailles. Pour 3000 euros "Le deuxième était de les garder à la maison. Le troisième était chargé de les vendre.

" En fait, tout s'est passé rapidement. Trop vite, on m'a proposé des cigarettes. Je pensais que cela me ferait économiser de l'argent. Mais je ne savais pas que c'était faux. J'ai réalisé la stupidité que je faisais L'organisateur du trafic réfléchit.

•• Des échantillons des cigarettes saisies avaient été envoyés Philip Morris France qui l'avait validé faux. Le tribunal a rappelé la règle: " même si ces cigarettes étaient vraies, il est interdit de les vendre si vous n'êtes pas buraliste ".

Les juges ont infligé des sanctions six à trois mois de prison avec sursis.

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarette

Source : www.lemondedutabac.com