Arras : justice vide pour le porteur de cigarettes contrefaites

Arras : justice vide pour le porteur de cigarettes contrefaites

Un camionneur moldave a été interpellé par les douanes dans la nuit du 21 au 22 octobre près d’Arras alors qu’il transportait pas moins de 140 000 paquets de cigarettes qui se sont révélés être des contrefaçons. L’affaire a été jugée par le tribunal d’Arras ce mardi 24 mai… verdict par contumace car le Moldave ne s’est pas présenté.

La marchandise (2,8 tonnes) se trouvait dans un camion de flocons contrefait au nom d’une société de transport internationale, précise La Voix du Nord

Lors de son interrogatoire par les douanes, le prévenu a déclaré qu’il n’avait pas signé de contrat. Selon lui, il était payé 2 000 euros par trajet, en espèces. Il a reçu des instructions sur les messages Telegram cryptés.

Il a également reconnu plusieurs autres itinéraires, à savoir deux vers la France, deux vers l’Allemagne et trois vers la Belgique. Un spécialiste… bien qu’il ait également affirmé avoir tenté de mettre fin à ce commerce, mais les commanditaires auraient menacé sa famille.

A l’insu de la justice française, l’absent du prétoire a écopé d’un an de prison avec sursis et d’une amende douanière de 1,35 million d’euros. Il est légitime de douter que ce montant soit un jour récupéré. (Voir aussi 21 mai, 14 avril et 24 mars).

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com