Australie : Forte pression pour empêcher Philip Morris de travailler avec les pharmaciens

Australie : Forte pression pour empêcher Philip Morris de travailler avec les pharmaciens

Nous sommes conscients que les produits de vapotage en Australie ne seront désormais disponibles que via le réseau de pharmacies et uniquement sur ordonnance (voir 3 octobre et 5 décembre 2021).

Il est donc tout à fait concevable que Philip Morris International ait approché des pharmaciens australiens pour promouvoir sa cigarette électronique Veeev (voir 20 juin 2022, 6 mai 2021).

Et de le faire de la même manière qu’un nouveau produit de type « parapharmacie » est introduit par tous les pharmaciens du monde : par des « incitations » (par « encouragement ») à introduire le nouveau produit en question. Soit 275 AU€ (187 EUR) pour une première commande plus 5 AU€ (3,40 EUR) par e-cigarette vendue.

Une campagne vigoureuse des cercles anti-tabac et d’autres critiques de Big Tobacco s’ensuivit. Au sujet de l’intégrité des pharmaciens et de leurs devoirs déontologiques, qui ne peuvent les amener à se mêler de l’industrie du tabac. Bref, entre Big Tobacco et Big Pharma il faut choisir.

La plateforme australienne chargée de mettre en place Veev dans les officines de proximité – PharmaPrograms – a décidé de cesser ses activités.

Source : www.lemondedutabac.com