“Avec l’augmentation de la contrebande de tabac, il faut envoyer un signal pour montrer que le verdict est tombé” (Procureur de Soissons)

Rapport Woerth : "Punir le commerce du tabac aussi dur que la drogue"

Le 16 mai, un fourgon contenant 49 cartons de pots de tabac a été arrêté à Montreuil-aux-Lions (sud de l’Aisne, à la frontière avec la Seine-et-Marne). Le verdict est tombé au tribunal de Soissons le 9 juin : 9 mois ferme pour l’auteur des faits demeurant à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine (voir 21 mai).

Il avait tenté de faire passer en contrebande 188 kilos de tabac à rouler depuis le Luxembourg.

Il avait été approché par un intermédiaire qui avait déjà été vu dans un café et lui avait suggéré l’idée de gagner de l’argent facilement. La promesse, selon ses dires, de faire passer en contrebande du tabac de contrebande moyennant une récompense de 1 300 euros, rapporte L’Union

Il était déjà connu de la justice et a fait l’objet de 9 condamnations entre 2009 et 2017, dont une peine de 4 ans de prison pour trafic de drogue qu’il purgeait. Aujourd’hui, il explique qu’il a compris la leçon.

Mais pour le procureur de la République ça ne passe pas : « rien ne nous dit qu’il ne redémarrera pas. Il n’a rien appris de ses condamnations antérieures. Avec l’augmentation du tabac de contrebande, il faut envoyer un signal pour montrer que quand le jugement tombe, il tombe fort

Le tribunal a finalement déclaré l’accusé coupable de toutes les accusations. Il a écopé de 18 mois de prison, dont 9 mois de prison. Le condamné devra également s’acquitter d’une amende de 10 000 euros, avec obligation d’obtenir le permis de conduire à sa sortie de prison.

Découvrez aussi notre article sur la machine pour faire soi même les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com

  • unbekannt L'Amour Avec Toi / Faut-il Brûler Marx ?