Colombes : un semi-grossiste de cigarettes de contrebande qui ne sera pas poursuivi

Colombes : un semi-grossiste de cigarettes de contrebande qui ne sera pas poursuivi

Nouvelle preuve de l'activité de ces nouveaux débits de tabac de contrebande qui foisonnent dans la couronne parisienne (voir le 12 septembre).

Il est soupçonné d'approvisionner des marchands ambulants opérant place Aragon à Colombes (Hauts-de-Seine). Ce mercredi 8 septembre, un homme de 34 ans a été interpellé et placé en garde à vue pour détention de plusieurs milliers de paquets de cigarettes de contrebande.

•• Mais il n'est pas poursuivi… la procédure initiale de vérification d'identité n'a pas été suivie à la lettre, précise le parisien. " Il avait 14 paquets de cigarettes et plus de 600 euros en liquide. »Déclare une source policière,« c'est pourquoi une perquisition a été effectuée à son domicile. "

Lors de la perquisition de l'appartement, situé à Colombes, la police a en effet obtenu 2 000 euros en liquide et 3 000 paquets de cigarettes. " C'est un maillon important du trafic « Même source estimée », peut-être pas un grossiste, mais un semi-grossiste approvisionnant plusieurs revendeurs. "

•• Ce quartier de Colombes, où la place d'Aragon est connue pour ses marchands ambulants, fait en effet l'objet d'une attention particulière de la part des autorités.

En effet, début mars, le site a été le théâtre de plusieurs rixes entre vendeurs de cigarettes sous cape d'une part, et revendeurs de résine de cannabis d'autre part. Des affrontements qui ont conduit à de multiples arrestations. Depuis, les forces de l'ordre alternent entre occupations foncières bien visibles et surveillances plus discrètes comme mercredi dernier (voir le 27 mars).

Voir aussi notre article sur les tubes pour faire les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com