De l'harmonisation européenne… aux buralistes : les 11 recommandations du rapport Woerth

De l'harmonisation européenne... aux buralistes : les 11 recommandations du rapport Woerth

La « Mission d'information sur la consommation de tabac et la mise en œuvre de la fiscalité pendant l'incarcération » a rendu son rapport ce matin (voir aujourd'hui, 21 septembre et 11 janvier). Nous reproduisons toutes les propositions.

AXE 1 : PRISE EN COMPTE DES EFFETS D'UNE AUGMENTATION DU PRIX DU TABAC SUR LE DEVELOPPEMENT DU MARCHE PARALLELE

Proposition n° 1 : Construire la trajectoire fiscale des produits du tabac en anticipant les effets réels de cette trajectoire sur l'évolution de la consommation de tabac :
. développer au sein des administrations des outils de suivi annuel de l'évolution du marché parallèle ;
. corriger les indicateurs présentés dans les bilans préliminaires des comptes de financement de la sécurité sociale en indiquant l'évolution réelle attendue de la consommation de tabac, par les baisses de l'assiette dues au sevrage tabagique et le report éventuel de la consommation vers le marché parallèle pour se différencier.

AXE 2 : PROMOUVOIR LA MISE À NIVEAU DE L'HARMONISATION DES DROITS D'ACCISE SUR LE TABAC ET LA RESTRICTION DU TRAFIC INTRA COMMUNAUTAIRE DE TABAC

Proposition n°2 : Négocier une harmonisation renforcée des accises sur le tabac dans le cadre de la révision de la directive 2011/64/UE :
. proposer une augmentation de tous les paramètres fiscaux qui composent la taxe sur le tabac ;
. défendre l'introduction d'un nouveau critère d'accise minimum lié au niveau de vie par habitant dans chaque État membre.

Proposition n°3 : Dans le cadre de la révision de la directive 2008/118/CE, négocier l'introduction de dispositions prévoyant : :
. le remplacement des seuils d'importation obligatoires par les seuils indicatifs actuellement prévus par le droit de l'Union européenne, conformément aux seuils applicables en droit français (soit 200 cigarettes, 100 cigarillos, 50 cigares ou 250 grammes de tabac à fumer) ;
. le renversement de la charge de la preuve dans l'appréciation de la possession de produits du tabac à des fins commerciales ;
. une évaluation de la quantité de tabac en possession au regard de la consommation individuelle des personnes surveillées et non de leurs propres besoins.

Proposition n°4 : Propositions visant à établir, dans le cadre de la révision de la directive 2008/118/CE, une plateforme communautaire de notification des achats des nationaux provenant d'un autre pays de l'Union européenne dépassant les seuils d'importation autorisés, importés par les détaillants et consultables par les autorités douanières du pays de résidence du consommateur de tabac.

Proposition n°5 : En cas d'harmonisation des accises ne permettant pas de réduire significativement l'écart de prix du tabac entre la France et ses pays voisins, l'article 575 I du code général des impôts doit être modifié pour interdire l'importation des produits du tabac d'autres États membres de l'Union européenne, même si une telle mesure pourrait créer des problèmes au regard des exigences communautaires.

Proposition n°6 : Propositions, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l'Union européenne, de révision de l'accord entre la Communauté économique européenne et la Principauté d'Andorre du 28 juin 1990 d'aligner les quantités de produits pouvant être importés en franchise d'Andorre sur celles des autres États hors Union européenne et de fixer des seuils spécifiques applicables aux frontaliers.

DOMAINE 3 : DES CONTRLES FACILES, RENFORCÉS ET COORDONNÉS

Proposition n° 7 : Renforcement annuel des moyens de contrôle de l'administration des douanes au prorata de l'augmentation des recettes fiscales perçues sur la vente des produits du tabac.

Proposition n°8 : Création de commissions départementales de lutte contre le commerce du tabac, placé sous l'autorité du préfet, pour organiser la coordination des services de l'Etat en matière de lutte contre la contrebande de tabac.

axe 4 : RÉDUIRE LA RENTABILITÉ DU TRAFIC DU TABAC

Proposition n° 9 : Renforcer la communication sur les sanctions qui peuvent être imposées aux personnes qui transportent des quantités de produits du tabac supérieures aux seuils autorisés.

Proposition n°10 : Assurer un régime de sanctions aussi décourageant pour la contrebande de tabac que pour le trafic de drogue, en majorant l'astreinte fiscale prévue à l'article 1791ter du CGI.

AXE 5 : RENFORCER LES OUTILS D'APPUI AUX BURALISTES

Proposition n°11 : Renforcement des ressources et du ciblage du Fonds de transformation :
. prolonger le fonds au-delà de 2022 ;
. l'augmentation des ressources du Fonds proportionnellement à l'impact des futures augmentations du prix du tabac en termes de réduction de la consommation ;
. augmentation du montant des aides versées aux amortissements dans les départements frontaliers gravement touchés par l'existence d'un marché parallèle.

Voir aussi notre article sur les tubes pour faire les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com

  • King Tony - Douille à choc à ergots intérieurs 3/4 - TMFS11 L. 75 mm pour écrous à encoches
    Douilles pour écrous de serrage SKF série TMFS. Passage plus simple autour du roulement par rapport à une clé à ergot. Le modèle SKF TMFS est adapté aux séries KM, KMK (métriques) et KMF. Chrome-vanadium. Finition phophaste. Empreinte TMFS 11. H 69,4 mm. S 6,8 mm. D1 : 83 mm. D2 : 54 mm. ød1 77 mm. Douille : Douille à choc à ergots intérieurs 3/4 - TMFS11 L. 75 mm pour écrous à encoches