Des robots pour traquer le tabac de contrebande sur internet…

Des robots pour traquer le tabac de contrebande sur internet...

Aujourd’hui, la plupart des marchandises de contrebande et de contrefaçon passent inaperçues sur Internet. Tabac à chicha, cigarettes, vêtements, maroquinerie… tout s’achète sur les réseaux sociaux, où les offres ne manquent pas. Face à ce phénomène, le gouvernement mise aussi sur un nouveau type de chercheurs : les robots.

Détective numérique : suivi 2.0 c’est ce que propose notamment drone web† Cette petite entreprise parisienne de 25 salariés a été fondée en 2011 par deux anciens détectives spécialisés dans la cybercriminalité. Et aujourd’hui, tout comme les plus grandes marques, la justice utilise leur technologie. Signaler dans Le Parisien.

Webdrone, précurseur et leader sur ce marché, intervient avec son armée de faux profils sur la plupart des sites de vente ou réseaux sociaux (Leboncoin, Facebook, eBay, Snapchat, etc.).

ces dizaines crash (robots) dotés d’une intelligence artificielle très développée, traquant les vendeurs de contrefaçons à l’aide de mots-clés ou d’images préenregistrées. † Il faut sans cesse s’adapter aux nouvelles abréviations utilisées par les vendeurs, fautes d’orthographe, envie, nouveau packaging, pour ne manquer aucun texte ou image », reprend Didier Douilly, l’un des fondateurs.

C’est ainsi qu’ils parviennent construire une image globale de la dissimulation et de la vente de produits de contrebande ou de contrefaçon sur le net† Ces robots gèrent aussi parfaitement les interactions avec les commerçants.

Aujourd’hui, l’entreprise parisienne travaille pour plusieurs grandes marques, dont des cigarettiersAvec l’incarcération, une partie des ventes ambulantes de cigarettes à la sortie des stations de métro ou de RER ont basculé sur internet, décrypte un grand cigarettier. Elle est livrée directement au consommateur pour 30 euros la cartouche au lieu d’une centaine. Et après la fin du confinement, l’activité sur le Net n’a pas ralenti. Au contraire.

Pour les cigarettes, par exemple sur Internet, les marchandises sont vendues en boîtes ou en cartouches et non en packs. † Les personnes qui rapportaient des cigarettes de leurs vacances en avion ou de leur visite dans un pays frontalier en voiture ont dû trouver une autre méthode pour fumer moins cher en 2020 en raison de la pandémie « Nous reprenons avec la plus grande compagnie de tabac au monde, qui reconnaît qu’elle profite de la technologie de Webdrone.

Leurs rapports ont souvent permis de : démanteler les réseaux† L’une de ces enquêtes, basée sur des informations de la start-up parisienne, vient de déboucher sur de multiples condamnations de la part de Lyon estimée pour le commerce à près de 12 tonnes de tabac durant les dix mois de l’étude (voir 15 février et 13 mars).

L’entreprise lyonnaise a démarré grâce à l’intelligence artificielle d’un « bot » qui échange avec un commercial et rejoint un groupe de discussion. Par exemple, les comptes des membres de ce réseau proposant des biens qui ont été photographiés, les numéros de téléphone et les informations essentielles sur les profils ont été collectés avant d’être transmis à la police.

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com