Douanes ariégeoises : plus de lumière sur cette course-poursuite qui s'est mal terminée…

Douanes ariégeoises : plus de lumière sur cette course-poursuite qui s'est mal terminée...

On connaît désormais les circonstances de cette course-poursuite qui s'est soldée par la mort d'un trafiquant sur la route de retour d'Andorre (voir le 31 juillet). Cependant, le système semblait bien huilé…

Ce lundi 26 juillet, un quatuor quitte Toulouse dans deux voitures. Arrivés au Pas de la Case, en Andorre, les chauffeurs déposent leurs passagers pour leur laisser faire leurs courses. Le plan est de les récupérer plus tard dans la montagne, sur le chemin du retour. Car les acheteurs ont quitté le territoire andorran par un chemin de montagne discret.

•• Ainsi, comme convenu, le quatuor (chauffeurs et acheteurs/contrebandiers) se retrouve à Niaux, près de Tarascon-sur-Ariège. Et s'organiser retour à Toulouse en mode rapide : un véhicule ouvre la voie, l'autre avec les marchandises. Sauf que ce jour-là le système est tombé en panne à cause de l'intervention des douaniers.

Les deux occupants de la voiture "de reconnaissance" passant un rond-point à Tarascon-sur-Ariège n'ont pas vu d'équipage de la brigade des douanes d'Ax-les-Thermes. Ainsi, lorsque le second arrivera au rond-point, il sera intercepté. Dans le coffre : 1 388 paquets de cigarettess.

Mais pendant ce temps, le passager parvient à s'échapper à pied… C'est lui dont le corps sans vie sera retrouvé le lendemain. Les circonstances de sa mort ne sont pas encore connues.

•• LESCependant, le conducteur s'est laissé interpeller. Lors de son audition, ce ressortissant algérien a expliqué – sous le coup d'une procédure de sortie du territoire – qu'il avait participé à l'achat de "cigarettes" andorranes pour un montant de 690 euros et qu'à la revente il espérait réaliser un bénéfice net de 200 euros.

Il a répété cette version lors de sa garde à vue puis, ce vendredi 30 juillet, à la tête de la… Tribunal Correctionnel de Foix, mettez tout sur le dos du passager. Et réalisant qu'il n'en était pas à sa première visite.

Le substitut du procureur, craignant "un risque de récidive", a requis une peine de six mois de prison. Le tribunal, plus clément, a prononcé 8 mois de prison avec sursis, et une amende douanière de 14 150 euros. (Voir aussi les 14 et 8 juin).

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com

  • Lego DC™ - Batman™ contre le Joker™ : course-poursuite en Batmobile Jouet - 76180
    LEGO® DC Batman™ - Batman™ contre le Joker™ : course-poursuite en Batmobile (76180) est un set polyvalent avec des personnages et véhicules légendaires. Conçu pour les enfants de 4 ans et plus, il inspire lejeu en groupe et favorise le développement.Le Joker™ a enchaîné son hot rod au coffre-fort d’une banque pour l’arracher et voler l’argent qu’il contient ! Batman™ se lance à sa poursuite au volant de sa Batmobile™. Batgirl™ suit sur son skateboard. Déploie les armes de la Batmobile ! Lance le Batarang™ ! Saisis le lance-grappin ! Le méchant à tête de clown n’aura aucune chance de s’en sortir si tu unis tes forces à celles de Batman et Batgirl !La boite contient :les figurines de Batman™, Batgirl™ et le Joker™, une Batmobile™ à construire, un hot rod déjanté, un coffre-fort et de nombreux accessoires authentiques.Toute l’action culte des super-héros avec Batman, Batgirl™ et le Joker™, mais aussi l’emblématique Batmobile™, un hot rod déjanté et de nombreux accessoires authentiques. La Batmobile™ mesure plus de 6 cm de haut, 20 cm de long et 7 cm de large. Elle est assez grande pour des aventures épiques et parfaitement dimensionnée pour permettre aux petites mains de la saisir et de jouer avecNombre de pièces : 136 piècesÂge : 4+Avec les sets LEGO® 4+, les enfants découvrent un univers passionnant où se côtoient leurs personnages de films préférés et des héros du quotidien avec lesquels ils peuvent jouer en compagnie de leurs parents et de leurs amis.