Douanes/Oise : “le prix des cigarettes… c’est une aubaine pour les réseaux structurés”

Douanes/Oise : "le prix des cigarettes... c'est une aubaine pour les réseaux structurés"

Dans l’Oise, une quarantaine de douaniers de la Brigade de sécurité intérieure (BSI) de Nogent-sur-Oise sillonnent le département pour éradiquer fraudes et trafics d’êtres humains en tout genre. Avec un terrain de jeu privilégié : l’A1, autoroute la plus fréquentée d’Europe (voir 24 avril et 27 janvier 2021).

Rapports Parisien à proximité de Chamant, le plus grand péage de la région Hauts-de-France. Fragments…

C’est un axe qui relie les bassins à fort intérêt économique : Île-de-France et Hauts-de-France ainsi que le Benelux « se souvient le Directeur Régional des Douanes de Picardie, Michaël Lachaux. ” Et l’Oise, c’est déjà le nord de l’Île-de-France avec d’importants problèmes de sécurité, notamment dans le domaine du trafic de drogue et des organisations criminelles établies, comme à Creil ou Compiègne. »

•• (…) Le 29 juillet, toujours à la barrière de Chamant, des douaniers contrôlent un automobiliste immatriculé en Belgique et trouvent des centaines de paquets de cigarettes dans l’habitacle. ” C’était à peine camouflé ” dit un officier. Idem dans la voiture derrière lui. Au total ce sont 1 491 paquets de cigarettesqui aurait pu échapper aux impôts de l’État.

Dans de telles situations, les personnes appréhendées avec de telles sommes sont reconduites dans les locaux de Nogent-sur-Oise et placées en “rétention douanière”. Un travail plus procédural commence alors, entre l’audience et le procès-verbal à rédiger. ” Parfois il peut y avoir de beaux jours s’amuse le douanier de 33 ans.

Après ce contrôle, les deux automobilistes, immatriculés en Belgique, ont ensuite été transférés aux gendarmes de la Brigade des autoroutes, où ils ont été placés en garde à vue avant d’être déférés au tribunal de Senlis. A première vue, le 1er août, le premier a été condamné à : 5 mois de prison, la saisie du véhicule et des marchandises frauduleuses ainsi qu’une amende douanière de 71 250 euros. Le deuxième a été libéré.

•• ” avec des stupéfiants, le tabac est l’un de nos principaux objectifs. Avec la hausse du prix des cigarettes… c’est devenu une aubaine pour les réseaux structurés de profiter du tabac de contrebande ou de contrefaçon note Michel Lachaux.

Aussi en termes d’acheminement il ressemble de plus en plus au transport de stupéfiants avec des convois, des caches, des véhicules de tête… Et forcément cela entraîne une concurrence entre les réseaux… qui ne règlent pas cela devant les tribunaux. »

Abeille premier semestre 2022ont mis la main sur la douane picarde 13 tonnes de tabacune augmentation de 200% par rapport à l’ensemble de l’année 2021. Photo: Le Parisien

Découvrez aussi notre article sur la machine pour faire soi même les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com