Fiscalité: "La taxation du tabac est devenue le symbole de l'irresponsabilité parlementaire …" (Le Figaro)

Fiscalité: "La taxation du tabac est devenue le symbole de l'irresponsabilité parlementaire ..." (Le Figaro)

A l'issue des discussions budgétaires, au Parlement, Guillaume Guichard – spécialiste "Fiscalité" op Figaro – revient à l'exercice de la «promesse».

En bref: chaque délégué ou sénateur a le pouvoir d'augmenter ou de réduire le régime fiscal, à condition qu'un geste fiscal généreux soit contrebalancé par un homologue tout aussi important.

Au fil des décennies, cependant, les parlementaires ont œuvré pour réduire cette restriction et ainsi jouir de la liberté fiscale sans avoir à assumer, selon leur analyse publiée le 16 décembre, la responsabilité fiscale: il suffit de & # 39; paris sur la taxe sur le tabac & # 39; .

•• " La taxation du tabac est devenue le symbole de l'irresponsabilité parlementaire dans ce domaine. Ils sont en effet leur promesse préférée, car "idéologiquement neutre" jugeait l'ancien président du comité financier Jean Arthuis dans un rapport.

"Ce considérant n'est jamais appliqué. Si c'était le paquet de cigarettes serait plus cher qu'une boîte de caviar. Un sénateur a le droit d'augmenter les droits du tabac de 50% en un seul amendement. Un membre peut aller jusqu'à les doubler …

•• "L'exercice de l'engagement est d'autant plus formel que la séparation des pouvoirs l'exige, le contrôle des engagements est exercé par les chambres elles-mêmes lors de la présentation des amendements.

Au Sénat, les équipes chargées de la validation ajoutent les salaires manquants, détaille le plus haut fonctionnaire Pierre Chavy dans un article de la "Revue de droit constitutionnel". Lors de la réunion, le logiciel Eloi propose au délégué un choix d'engagements via un menu déroulant.

•• "Ensuite, lors du débat parlementaire", seule la proposition de réduction des revenus est discutée, jamais sa contrepartie, comme l'augmentation des droits du tabac Alexandre Maitrot de la Motte, professeur de droit à l'Université Paris-Est Créteil.

"La promesse est donc présentée de rendre le changement autorisé dans sa forme et non essentiellement acceptable. La contrepartie peut être levée par le gouvernement lors du vote s'il approuve la mesure proposée par le parlementaire. Cependant, lorsqu'une promesse de taxe sur le tabac est acceptée, ce qui est rare mais se produit parfois, elle ne semble jamais être appliquée. Écrit trop vague, il est impossible de transcrire dans le code des impôts.

•• Ces dispositions, non applicables et donc virtuelles, doivent en principe être considérées comme telles inconstitutionnel lors du dépôt, précisant au Conseil constitutionnel qu'une contrepartie à une réduction d'impôt proposée par un amendement devrait être "réelle".

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarette

Source : www.lemondedutabac.com

  • Now’s Home Pouf pivotant en velours cotelé écru h39cm
    Le pouf Casper par sa petite taille n'en est pas moins une pièce maîtresse à avoir dans son salon. Le velours côtelé est devenu un incontournable depuis déjà plusieurs saisons. Par sa couleur, il sera réchauffer l'atmosphère immédiatement. N'hésitez plus avec le pouf Casper et son fauteuil assorti. Description : Pouf pivotant en velours côtelé écru. Livré monté. Confort : Revetement : 88% polyester + 12 % nylon Garnissage assise : 99% Polyuréthane + 1% Polyester - densité 38kg/m3 Suspension sangles élastiques. Structure : 90% Pin - 10% Contre-plaqué Dimensions : ?40xH39 cm Autres détails : Poids net unitaire : 6.5 kg Poids maximum supporté : 120 Kg Non déhoussable Pouf pivotant en velours cotelé écru Dimensions du colis : 42 x 42 x 42 Poids du colis : 8.5 kg