Givors : la descente vers un bar-disco fait mouche

Givors : la descente vers un bar-disco fait mouche

Suite à de nombreuses plaintes d’habitants, une opération conjointe de police, douanes, Urssaf et impôts a été menée ce soir 2 juin dans un bar-discothèque de Givors (métropole de Lyon, Rhône), où plusieurs infractions ont été constatées et non des moindres.

Installé dans un hangar à proximité d’un immeuble, qui servait de bar de nuit et de discothèque, cet établissement restait ouvert jusqu’à 4 heures du matin, en dehors des heures autorisées, pour accueillir des clients du monde entier. Progrès

La police a également dû faire face à l’hostilité des agents de sécurité, qui ont tenté de résister à leur arrivée, et à deux reprises, en moins d’une semaine, ils ont dû imposer la fermeture effective de l’établissement. †

Sur demande, la police constate que l’établissement a été ouvert sans permis4, sans visite de sécurité et sans le moindre signalement de vente de tabac. Et pourtant les douaniers ont saisi 4 kilos de tabac à chicha† Ils ont également découvert la présence d’un stock de 17 kilos de tabac

Sans oublier une grosse canette de protoxyde d’azote, ou protoxyde d’azote, dont la vente est interdite dans un débit de boisson. Voir aussi 13 janvier.

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com