Journée mondiale sans tabac: les principales caractéristiques de la politique anti-tabac de la France (Ministère de la Santé)

Journée mondiale sans tabac: les principales caractéristiques de la politique anti-tabac de la France (Ministère de la Santé)

A l'occasion de la journée mondiale sans tabac du 31 mai 2021, le ministère des Solidarités et de la Santé a publié un communiqué de presse pour saluer toutes les actions en cours pour renforcer la lutte contre le tabagisme en France.

Nous en comprenons l'essentiel.

In de context van de geleidelijke opheffing van beperkingen en de heropening van openbare plaatsen, herinnert het ministerie van Solidariteit en Gezondheid eraan dat het meer dan ooit noodzakelijk is om gezelligheid in openbare ruimtes en tabaksvrije omgevingen te bevorderen, wat gunstig is voor een kader van gezonder vie.

•• Santé publique France lance une nouvelle campagne qui vise à accélérer le mouvement de dénormalisation du tabac en rendant souhaitable une vie sans tabac et en incitant le grand public à rejoindre les 50 millions de Français qui ne fument pas.

Après une baisse du tabagisme en France métropolitaine avec 1,9 million de fumeurs quotidiens de moins entre 2014 et 2019, la prévalence se stabilisera en 2020, avec 25,5% de fumeurs quotidiens selon les dernières données publiées par Santé publique France (voir 26 mai).

Dans un contexte de crise sanitaire, psychologique, économique et sociale sans précédent, l'un des défis est de rétablir une tendance à la baisse et de renforcer encore la lutte contre le tabagisme parmi les populations les plus vulnérables. Les inégalités sociales restent en effet très prononcées.

Santé publique France évalue chaque année la prévalence du tabagisme et son évolution par rapport à l'année précédente. Cette mesure joue un rôle important dans l'orientation de la politique gouvernementale de lutte contre le tabagisme.

Selon les résultats du baromètre de la santé publique français publiés au BEH, plus de trois adultes sur dix âgés de 18 à 75 ans ont déclaré fumer en 2020 (31,8%) et un sur quatre a déclaré fumer quotidiennement (25,5%), sans variation significative par rapport à jusqu'en 2019.

La prévalence du tabagisme quotidien a considérablement augmenté chez le tiers de la population aux revenus les plus faibles (de 30% en 2019 à 33% en 2020). Cette augmentation est principalement due à une augmentation entre 2019 et début 2020, avant le premier confinement, avec une stabilisation notée en post confinement.

Les inégalités sociales restent donc très prononcées en 2020, avec un écart de 15 points entre les revenus les plus bas et les plus élevés.

•• Mobilisation autour des «espaces publics sans tabac»

La diffusion d'environnements sans tabac est l'une des priorités du Programme national de lutte antitabac (PNLT) 2018-2022.

A ce titre, le ministère de la Solidarité et de la Santé salue le déploiement, sur l'ensemble du territoire, d'espaces publics sans tabac, grâce à l'engagement et à l'action conjugués de l'Etat, des collectivités territoriales et des associations. Et avec le soutien du Addiction Fund (FLCA).

Acteurs clés de ce mouvement, un nombre croissant d'autorités locales, et en particulier des communes, choisissent de transformer certains lieux publics de leur territoire (plages, parcs, jardins, etc.) en espaces plus sains et sans tabac. Ces zones ont été sélectionnées pour devenir sans fumée: ce sont des lieux où se concentrent les enfants et les adolescents.

Par exemple, depuis 2019, avec la mobilisation de près de 500 communes, plus de 3700 nouveaux espaces sans tabac ont été créés: plus de 100 plages et autant d'aires sportives, 500 à proximité des écoles, mais aussi des parcs, des stades, etc.

Avec la démarche «Ma terrasse sans tabac», c'est aussi l'engagement des restaurateurs, qui aiment les terrasses ouvertes où il fait bon partager un moment de convivialité sans être dérangé par la fumée de tabac, qui devient visible et amplifiée.

La réouverture des espaces sociaux nous donne l'opportunité d'améliorer notre cadre de vie. C'est notamment l'objectif de la nouvelle campagne de communication de Santé publique France pour promouvoir la «vie sans tabac» et promouvoir auprès des fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer l'assistance à distance offerte par Tabac Info Service, dont le site vient d'être entièrement renouvelé.

•• Une campagne en l'honneur d'une vie sans tabac

La dénormalisation du tabac est en cours, comme en témoigne la baisse de la consommation en France ces dernières années. Pour cette raison, Santé Publique France du 31 mai au 30 juin, notamment grâce au soutien du Fonds de lutte contre les addictions, accompagne et renforce le mouvement de dénormalisation du tabac, déjà en cours dans notre société, à travers une nouvelle campagne.

Dans une publicité télévisée de 30 secondes, la vie sans tabac est présentée comme une norme souhaitable. Il touche le plus de monde possible et célèbre les victoires individuelles sur le tabagisme et vous accueille dans une vie sans tabac. Ce spot est disponible en 3 vidéos de 10 secondes et est diffusé à la télévision et "en vol" (vidéo sur ordinateur, mobile ou tablette). Le système sera complété par une campagne d'affichage imprimée et dynamique à travers le territoire.

Enfin, il y a aussi une campagne digitale avec des bannières web et sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter) et une campagne spéciale dans les médias imprimés et numériques pour honorer la vie sans tabac à travers les témoignages d'anciens fumeurs.

" Avec cette campagne, Santé publique France confirme sa volonté de faire de la lutte contre le tabagisme une priorité. Sans blâmer les fumeurs, cela montre qu'une vie sans tabac est non seulement possible, mais que cesser de fumer est une décision positive qui présente de nombreux avantages. "

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com

  • Zen ArÔme Synergie d’Huile Essentielles - Anti-tabac
    Huiles essentielles Anti-tabac - 10 ml 100% pures et naturelles Inscription à la newsletter Les nouveautés et les bonnes affaires à ne pas manquer ! Je m’abonne Cette huile essentielle Anti-tabac 100% pures et naturelles, s’utilise lors d’une séance d’aromathérapie en diffusion atmosphérique. Elles ne sont ni modifiées, ni diluées, ni déterpénée, ni rectifiées, ni reconstituées. Elle permet l’assainissement de l’air ambiant et de lutter efficacement contre les odeurs de tabac. Cette nouvelle gamme d’huiles essentielles est le fruit d’une recherche minutieuse. Elle est destinée à vous proposer des produits de qualité sélectionnés pour le sérieux et la maîtrise apportés lors de la fabrication ainsi que pour les odeurs agréables qui s’en émanent lorsque elles sont diffusées. Composition de l’huile essentielle Anti-tabac et ses vertus Juniperus virginiana. Le cèdre dégage une odeur fine et boisée qui vous invite à la méditation. Eucalyptus globulus. L’eucalyptus procure une respiration aisée. Pelargonium roseum. Le géranium aura un effet tranquilisant et anti-stress sur votre corps. Cymbopogon flexuosus. La citronnelle éloigne les moustiques pour des journées et nuits paisibles. Mentha spicata L. La menthe verte calme les angoisses et la nervosité. Citrus sinensis L. L’orange assainit et parfurme l’air ambiant. Pogostemon cablin. Le patchouli a une odeur sensuelle et exotique. Conseils d’utilisation Les huiles essentielles ne doivent pas être diffusées continuellement dans une pièce afin d’éviter toute saturation de l’air en molécules aromatiques. Ne jamais diffuser plus de 5 minutes dans une chambre d’enfants. Pour les petites pièces ou la voiture, déposez une dizaine de gouttes dans une coupelle ou sur un morceau de tissu. Pour les plus grands espaces, utilisez de préférence un diffuseur électrique. Environ 60 gouttes pour un diffuseur par nébulisation pendant 15 à 20 minutes maximum est suffisante pour une pièce de 20 m². Nous vous conseillons de garder le flacon d’huiles essentielles horizontalement afin de procéder à une utilisation optimale du compte-goutte. Précautions d’emploi Les huiles essentielles sont des produits à manipuler avec grandes précautions. Tenir hors de portée des enfants et des animaux. Ne pas utiliser pendant la grossesse, l’allaitement et auprès d’enfants de moins de trois ans. Ne pas avaler. En cas d’absorption, ne pas faire vomir. Eviter tout contact avec les yeux. Ne pas verser vers une flamme ou une source de chaleur car les huiles essentielles sont inflammables. Eviter tout contact cutané avec les huiles essentielles pures. Se laver les mains après chaque utilisation.