« La réalité des marchés parallèles ne doit pas nous empêcher de prendre des mesures fortes » (CNCT)

Rapport Woerth : « un rapport mitigé » (CNCT)

Sur le marché parallèle du tabac, le Comité national de lutte contre le tabac (CNCT) vient de publier une communication, signée du professeur Yves Martinet, que nous reproduisons ci-dessous.

La lutte contre le commerce illicite des produits du tabac est une priorité pour le gouvernement.

•• Il s’agit avant tout d’un problème de santé, car le commerce illicite affecte une partie de l’efficacité de la politique de santé publiqueen faisant circuler du tabac moins cher et donc plus accessible, notamment pour les jeunes générations.

Il se forme alors un problème fiscal à un moment où le tabac continue de peser lourdement sur l’équilibre budgétaire national.

Le commerce illégal, en partie organisé par des réseaux criminels, pose également un problème sécuritaire majeur. Enfin, renforcée par l’industrie du tabac, elle cristallise un enjeu d’information au cœur de l’élaboration des politiques gouvernementales de lutte contre le tabagisme.

L’implication de l’industrie du tabac dans l’organisation et la facilitation des marchés parallèles tels que le commerce illicite est maintenant largement démontrée. Les cigarettiers continuent cependant de se présenter au gouvernement comme des acteurs et des partenaires responsables dans la lutte contre le commerce illégal de leurs produits.

Il est urgent que les décideurs publics prennent conscience que l’industrie du tabac ne peut être considérée comme une solution à un problème qu’elle persiste à perpétuer. Une lutte contre le commerce illégal, totalement indépendante de l’industrie du tabac, est nécessaire

•• Cependant, la réalité des marchés parallèles et du commerce illicite ne devrait pas empêcher les agences gouvernementales de prendre des mesures anti-tabac fortes

Toute la littérature scientifique le montre : les hausses de taxes, si elles sont importantes et régulières, restent le levier le plus efficace pour réduire le tabagisme. Au regard de l’objectif d’atteindre la première génération sans tabac d’ici 2032, une telle politique fiscale s’impose aujourd’hui et non en arrière-plan.

Découvrez aussi notre article sur la machine à tuber électrique

Source : www.lemondedutabac.com

  • Asia Marché Pousse de soja 400g Moly
    Agrémenter ses plats avec du soja frais est idéal mais dans la réalité, il est compliqué de trouver du beau soja et surtout du soja frais. Sachant que le soja frais ne se conserve que 2-3 jours, nous vous porposons du beau soja que vous pourrez garder sous le coude à la maison. Les pousses de soja ou haricots mungo sont un ingrédient essentiel dans de nombreux plats Asiatiques. Le soja se conserve très mal et s'abîme très vite, même au réfrigérateur, c'est pour cela que nous vous proposons une boite de soja à garder dans vos placards à sortir lorsque vous le souhaiterez.